Articles Japon Culture japonaise Vie quotidienne

Akan et le Kansai-ben

Mettez un peu de Kansai-ben dans votre vie

Le Japon est un pays très vaste, du moins sur sa longueur : il s’étend sur plus de 3000km. Constitué de 8 régions (voir 9 selon les géographes) et de 47 préfectures (~départements), vous vous doutez bien, que tout comme en France, des dialectes sont présents au Japon.

Akan (アカン) fait parti de ce qu’on appel le Kansai-ben, un dialecte du Kansai, lui même composé de 4 sous dialectes (Osaka-ben, Kyoto-ben, Nara-ben, Kobe-ben), eux même composés de sous dialectes… bref, c’est riche, varié et compliqué ^^

 

Faisons le tour du Japon

À votre avis combien le Japon peut-il comporter de dialectes ?

En ne comptant que les dialectes, il en existe 20 au Japon !
À titre de comparaison la France (métropolitaine) n’en compte « que » une dizaine.

Le Kansai-ben est un des dialectes le plus parlé au Japon et assez particulier de sonorité.

Mais une des particularités du Japon est d’avoir un système de dialecte très riches, les dialectes comportant eux-mêmes des sous dialectes.

Par exemple, prenons Ishikawa et de Komatsu (au hasard hein :D): Ishikawa est une préfecture qui fait partie du Kansai (Kansai-ben), mais qui a son propre « sous-dialecte » (Ishikawa-ben) et là ou ça devient compliqué, c’est que Komatsu possède aussi son « sous-sous-dialecte » (Komatsu-ben).

Pour vous prouver que cela est compliqué, si je prends l’exemple de ma femme, elle ne pouvait pas comprendre totalement quand son arrière grand-mère parlait, car elle utilisait un mélange de japonais ancien, d’Ishikawa-ben et de Komatsu-ben !

Bien entendu, le japonais « normal » (au même sans que le français « normal » en France) étant la langue officiel du pays, pour le travail par exemple, on utilise le japonais dit « normal », du moins dans les grandes villes.

 

Parlons un peu Kansai-ben

Loin de moins l’idée de vous apprendre cette langue ou de vous en donner un cours complet, il faudrait y dédier beaucoup plus qu’un article et surtout avoir un doctorat en Kansai-ben ^^

Par contre, voyons ensemble quelques exemples et différences de ce dialecte :

  • Akan : c’est l’équivalent du « dame » (だめ/駄目) -> interdit, pas le droit, pas bien… C’est un mot très utilisé dans la vie quotidienne au Japon, surtout par les mamans… ^^ Il peut aussi remplacer « muri » (むり/無理, pas possible, dans le sens de ne pas arriver à faire quelque chose).
  • Nanya : nani (quoi, « qu’est-ce qu’il y a », « hein ? »)
  • Meccha : Tottemo (très / beaucoup)
  • *hen : *nai, la négation. Par exemple wakaranai devient wakarahen
  • Aho : baka (idiot)
  • honma(ni) : honto(ni) (vraiment, « c’est vrai ? »). Un des plus célèbre et que vous entendrez à tour de bras au Kansai (avec akan ^^)
  • ookini : arigatou (merci). Celui là, je n’ai pas compris comment il a pu changer comme ça :O

 

Downtown

Connaissez-vous Hitoshi Matsumoto (松本 人志) et Masatoshi Hamada (浜田 雅功) ? Ce sont deux comédiens / humoristes japonais, formant un duo depuis bientôt 30 ans ! Ils ont débutés tous les deux dans le manzai (duo comique très apprécié au Kansai) et sont devenu vite très populaire, tout d’abord au Kansai puis très vite à travers tout le Japon.

Tous deux issu du Kansai, ils ont largement contribué au « marketing » de ce dialecte et l’on rendu plus populaire au Japon, à travers leurs différents show TV (avec, entre autre, le très connu Gaki No Tsukai et son Batsu Game SP de chaque fin d’année).

Mais pourquoi vous parler d’eux… ? Quel est le rapport avec le mot Akan ?

 

Bakusho! Dainippon Akan Keisatsu

Matsumoto & Hamada AkanBakusho! Dainippon Akan Keisatsu est le nom d’un nouveau talk-show des Downtown : ils ont commencé par des pilotes en 2009 et 2010, pour être aujourd’hui à l’antenne toutes les semaines, le dimanche à 20h sur Fuji TV (des SP sortent régulièrement aussi).

Pour cette émission, Matsumoto porte un uniforme de commissaire et Hamada un uniforme de chef de la police, tous deux responsables de détectives (joués par d’autres comédiens japonais) qui sont chargés d’enquêter sur des cas absurdes, présentés aux spectateurs sous forme de mini reportages vidéos.

Par exemple, ils enquêtent sur les habitudes alimentaires « étranges » de certaines célébrités au Japon qui mange du tonkatsu nappé à la chantilly ou encore des cuisses de poulets avec de la confiture de fraises.

Chaque enquête est « jugée » et classée par la suite par un Akan ou un akan kunai, en expliquant et défendant son avis.

C’est une émission très populaire au Japon (le dernier SP était même accompagné de One Piece et tous ses personnage !) et franchement super marrante, comme la plupart des émissions des Downtown !

Bref, je vous la recommande pour ceux qui ne l’on jamais vu, vous ne le regretterez pas.

 

Pour conclure

N’hésitez plus, non seulement à apprendre le japonais et aller au Japon, mais faites également un détour par le Kansai et Kansai-ben ! 🙂

En plus d’un chaleureux accueil (comparé au froid Tokyo :o), vous aurez le plaisir d’entendre chanter l’accent marseillais du Japon ^^

Matsumoto & Hamada Akan
Et je finirai par… Akan ou Akankunai cet article ? ^^

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.