Articles Japon Divers Vie quotidienne

Une étude de la poitrine des japonaises

Un sujet d'étude majeur pour les hommes ?

Au mois d’avril (2012), je suis tombé sur une étude d’une compagnie de cosmetiques (LCLove Comestics), qui a publié tout une étude sur de la poitrine des japonaises.

Séparée en plusieurs dossiers, cette étude vraiment complète, comporte la taille moyenne des bonnets au Japon, les soins, la couleur de la lingerie, l’achat de lingerie et le tout, par préfecture et/ou pourcentage de la population féminine.

 

La carte des bonnets

D’après cette société, les japonaises seraient en grande partie complexées par la taille de leur poitrine (de mon point de vue, elles le sont certainement plus par leur nez et leurs yeux…). Il a donc été décidé de lancer une étude à travers le Japon, permettant de faire ressortir la taille moyenne des bonnets, par préfecture.

carte bonnet poitrine japonaise

D’après cette carte, il n’y aurait qu’a Saitama (埼玉) que le bonnet A y serait le plus présent, en moyenne, au Japon. Le bonnet B et C seraient les deux bonnets les plus représentatifs au Japon, avec 18 préfecture pour le B et 17 pour le C. Le bonnet D est également bien installé, avec 9 préfectures !

Le palmarès du « gros » bonnet, reviendra aux préfectures de Kyoto (京都) et Gifu (岐阜), avec un bonnet E.

Personnellement, j’ai remarqué une vraie différence entre Tokyo et Osaka et j’aurai bien placé les filles d’Osaka en tête de ce palmarès…

Attention cependant, les bonnets japonais n’ont rien à voir avec les bonnets français, il faut enlever 1 taille, voir 1 taille et demi ou 2 selon la lingerie, n’allez donc pas tout de suite tout plaquer pour vivre à Kyoto ^^

 

Les soins pour la poitrine

La deuxième partie de cette étude, analyse le pourcentage de femme et le type de soins qu’elles effectuent pour leur poitrine. Se basant une nouvelle fois sur le complexe de la petite poitrine, elle met en avance l’existence de techniques de massage permettant le grossissement de la poitrine (avec l’aide de leurs produits massant).

sondage soins poitrine japonaise

Selon ce sondage, 35% des femmes déclarent pratiquer le massage de la poitrine, soit plus du tiers des japonaises !

Ensuite, 21% déclarent simplement bien mettre leurs soutiens gorges, afin de bien faire ressortir leur poitrine ?

Quand aux 19% suivant, elles ne font rien de spéciale.

7% utilisent un soutien gorge spécial pour la nuit.
7% prennent soin de leur hygiène de vie et font attention à ce qu’elles mangent.
6% ont adopté les compléments alimentaires (une pilule magique qui développe la poitrine ?).
4% utilisent des soutiens gorges remontant, permettant un meilleur maintien et censés permettre à la poitrine de rester naturellement bien en place.

Vous retrouvez sur leur site tous les guides (imagés) pour réaliser vous même votre massage et bien sûr leurs produits de massage, compléments alimentaire, …

 

Le nuancier de la lingerie

La troisième partie de cette étude, nous en apprend plus sur les couleurs préférés pour l’achat de lingerie, au Japon

sondage couleur préféré lingerie japonaise

Il en ressort donc, dans 22 préfectures, soit presque la moitié du pays, une nette préférence pour le rose. Est-ce que cela vous étonne, au pays du Kawaii ? ^^

Par contre, la seconde tendance est beaucoup plus étonnante, car pour 15 préfectures, le noir est la couleur qui ressort en tête. Vraiment étonnant, car le noir n’a pas bonne réputation au Japon, les sous-vêtements y feraient donc exception ?

Le blanc et le rouge, se placent côtes à côtes, en décrochant 4 et 3 préfectures. Étonnant une nouvelle fois, que le blanc, très populaire au Japon, ne le soit pas en lingerie… trop transparent peut-être ?

Quand au rouge, pourtant couleur de l’amour, il ne semble pas non plus décrocher les faveurs des japonaises… peut-être un poil trop provoquant ?

Et enfin, deux préfectures (Kouchi et Tokushima) ferment la marche, en déclarant préférer la lingerie à motifs rayée, marbrée, tacheté, comme les ensembles léopards. Un côté extravagant pour ces deux dernières ?

Lors d’une précédente enquête, la question de la couleur avait également été posée aux hommes, du moins pour les sous-vêtements érotiques, et ils étaient également tombés d’accords, avec le rose en premier et le noir en second.

 

Le prix

Enfin, la quatrième et dernière partie de cette étude, met en avant le montant dépensé par les japonaises, pour leurs lingeries érotique.

sondage prix dépensé lingerie japonaise

Presque la moitié des sondées, 46%, dépenseraient entre 3000円 et 5000円 (yens), soit entre 30€ et 50€, pour leurs sous-vêtements érotiques, contre 40% 3000円 ou moins.

Puis 8%, entre 5000円 et 8000円.

Une minorité dépenserait, quand a elle, 10.000円, près de 100€ euros dans les sous-vêtements érotiques !

11% des japonaises de Kyoto ont déclaré dépenser 10.000円, ce qui représente 2 fois, en moyenne, que toutes les autres préfectures ! Kyoto, et son quartier des plaisirs, porterait donc bien son nom ? ^^

 

anti voyeur protection poitrine

La contradiction japonaise

Malgré toutes ces études, sur la taille, la couleur, le prix, il ne faut pas oublier que les japonais sont très pudiques, ainsi il n’est pas bon de montrer ces sous-vêtements, ou encore son décolleté !

Ce qui est un comble, vous l’avouerez, quand on dépense tant d’argent en sous-vêtement, en produits et compléments pour sa poitrine et qu’on passe des heures à en prendre soin.

Pourtant, ce genre d’objets est en vente au Japon, pour justement cacher le bout de dentelle en trop, éviter d’avoir un décolleté trop voyant et pouvoir se baisser en toute tranquillité !

 

L’écologie

Vous n’êtes pas sans savoir, que depuis le 11 mars 2011 et les problèmes énergétiques au Japon, le gouvernement a mis en place le Cool Biz (クール・ビズ) pour l’été, qui permet aux salary men, d’aller travailler en tenue décontracter (et pas en costume), afin d’économiser sur les climatiseurs.

Une société de lingerie très connu au Japon (Triumph) a alors eu l’idée de créer un soutien gorge rafraîchissant !

soutien gorge rafraichissant

Avec un design d’aquarium, ce soutien gorge utilise des coussinets en gel, que vous pouvez laisser au congélateur, puis ensuite, en cas de forte chaleur, les poitrines seront au frais. Ils ont également ajouté une fine feuille à l’odeur de menthe, permettant de ressentir une impression de fraicheur.

Fournis avec des bonbons à la menthe salée, ces sucreries vous permettrons de récupérer le sel perdu lors de la transpiration.

Malheureusement (ou heureusement), uniquement à l’été de projet, ces soutiens gorges ne verront probablement jamais le jour, leurs buts premier étant de sensibilier les esprits sur l’importance des économies d’énergie, au Japon.

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

6 Commentaires

  • Je ne comprends pas trop l’intérêt de cette étude. Je trouve ça un peu dégradant de limiter les femmes à la taille de leur poitrine. Après si c’est une simple étude je dois avouer qu’elle est bien menée

    • Il s’agit d’une étude marketing commandée par une marque de cosmétique. Il s’en réalise des milliers comme ça chaque année. Il n’y a rien de dégradant à connaître les habitudes des femmes en la matière. Si Tampax commande une étude sur l’hygiène intime féminine, vous allez dire qu’on limite les femmes à leur sexe ? Et si c’est une étude sur les soins dentaires, à leurs molaires ? Allons, votre remarque ne tient pas debout.

  • Je trouve que sa ne se fais pas de rabaisser les femmes Japonaises comme sa. Elle on aussi droit à leur digniter ! Je n’aimes pas beaucoup cette étude…
    Svétlana♥

  • oui en effet c’est une étude assez originale ._.
    mais c’est vrai que la poitrine occupe beaucoup les pensées des japonaises (et des japonais) alors pourquoi pas en parler , meme si ca nous sert pas a grand chose, quand on s’interesse a la culture japonaise on passe forcément par ce sujet
    oh et pour répondre a ton constat concernant les sous-vêtements noirs: oui oui les sous-vêtements font exception…pour la simple raison que les hommes japonais préfèrent ca, ils trouvent ca plus sexy ._. desespérants quand meme °_° (j’avais vu ca dans un drama)

N'hésitez pas à donner votre avis :-)