Articles Japon Vie quotidienne

ドンキホーテ, le discount à la japonaise

Euh... C'est pas comme ça LIDL chez moi ?

ドンキホーテ Osaka nuit

ドン・キホーテ (Don Quijote) est une société japonaise, fondée en 1980 à Tokyo sous le nom de Just Co.

À l’origine cette société opérait dans le commerce de gros (pas les gens hein…) et ce n’est qu’en 1989, que l’ouverture du premier ドンキホーテ marqua un tournant pour la société, qui changea de concept pour faire du commerce Discount et de détails, pour changer définitivement de nom, 6 ans après (en 1995) pour Don Quijote Co., Ltd.

 

Un discount au Japon ?

Don Quijote Osaka nuit Étrangement, peu de discount existent au Japon (peut être à cause des 100円 Shop ?) et ドンキホーテ était un peu le pionnier dans ce domaine, ce qui explique peut être sa réussite encore aujourd’hui (~6 milliards de dollars de chiffres d’affaire en 2010).

Les ドンキホーテ sont en général dans d’immense immeuble au design un peu flashy : c’était en tout cas valable pour celui de Akihabara et de Osaka que j’ai pu visiter (je ne suis pas allé vérifier les 160 ドンキホーテ au Japon et les 3 à Hawaii… ^^)

À part les immeubles flashy, c’est une musique bien spéciale qui les rends reconnaissables entre tous. Cette musique a en plus la particularité d’avoir été réalisé par un employé de la société !

 


Écoutez un peu ce chef-d’oeuvre 😉

 

Les controverses de la marque

ドンキホーテ Osaka nuit

La première date de 2004 : une série d’incendies volontaires ont beaucoup altérés la réputation des ドンキホーテ, car trois employés ont péri dans les incendies à cause de l’organisation des rayons (trop serrés, trop rempli) qui ont rendu les sorties trop difficiles d’accès.

La deuxième, un peu plus comique, remonte à 2005 avec un projet de Montagnes Russes sur le toit de leur ドンキホーテ de Roppongi. Quand on connait le quartier (un des plus remplis d’étranger et très fêtard la nuit), ce n’est pas étonnant qu’ils se soient heurtés à la grognes des résidents et bureaux, qui n’ont jamais voulu que leur mini parc d’attractions ouvre, ayant trop peur des nuisances, saletés et phénomène de foule que cela aurait engendré.

Depuis 2006, ces montagnes russes sont donc montées, mais inutilisées encore aujourd’hui…

 

Et qu’est-ce qu’on y trouve ?

Alors là… Les ドンキホーテ ont une organisation bien particulière : tout est organisé par étages, très compactes, les rayons sont ultra remplis et (trop) serrés.

On y trouve vraiment de tout et surtout tout ce dont on a pas forcement besoins… ^^

Par exemple, vous trouverez beaucoup de gadgets « kawaii inutiles » comme des gadget USB en plastique, des pyjamas costumes, des coussins en forme de seins, … mais aussi de l’électronique (surtout à Akiba), de l’alimentation discount (sans marque) et surtout une rayon beauté énorme, dont les japonaises raffoles, car elle y trouvent leur bonheur en faux cils, faux ongles, lentilles de couleurs, maquillages, couleur de cheveux,… et pour pas cher.
ドンキホーテ Akiba maquillage Rentrer dans un ドンキホーテ, c’est pire que rentrer à Ikea : il y en a partout, c’est coloré, ça fait du bruit, ça ne sert à rien mais vous avez envie de tout essayer et tout acheter !

Dans le magasin de Akihabara, le dernier étages est réservé aux objets « adultes », vous trouverez donc un énorme rayon sextoy, avec un rayon encore plus énorme de déguisement cosplay : maid, uniforme d’écolière, infirmière, manga, …, bref un vrai bonheur pour les fétichistes.

ドンキホーテ Akiba tomate

Je ne sais pas si c’était lié à Akihabara, mais au même étage, il y a une mini scène de spectacle, où des Idoles viennent souvent donner de mini concert.

On a été « pris » dans l’une de ces représentations et je peux vous dire que vu l’espace des rayons d’un ドンキホーテ, c’est encore pire avec une horde d’otaku 😮

 

Pour vous donner une idée d’un ドンキホーテ, je vous propose de regarder cette vidéo (je n’ai pas eu le réflexe de filmer / prendre des photos de « ça » :p) :

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

2 Commentaires

  • je fréquente de temps en temps celui d ikebukuro et je me demande toujours s’il y a un incident comment on sort de ce guêpier

    • C’est clair 😮
      C’est tellement serré et rempli de bazar… et surtout plein de plastique, un incendie ferait bien des dégâts…
      Mais ça c’est surtout valable pour les gros de Tokyo, Osaka (et peut-être d’autres villes), de plusieurs étages et souvent dans des immeubles qui ont un peu vécus.

      À Komatsu par exemple, un Donki à ouvert il y a pas si longtemps (3 ans peut-être) et c’est tout en largeur, juste sur 2 étages, dans un bâtiments neufs, aux allées bien larges 🙂

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.