Articles Japon Culture japonaise Vie quotidienne

Le Futon au Japon

Le confort à la japonaise ?

Le Futon (布団), vous connaissez tous je pense, tellement ce type de couchage s’est développé, même en Europe : il devient facile de s’en procurer, des magasins spécialisés ont pignon sur rue et même Alinéa / Ikea en proposent.

Bien que rarement utilisé chez nous, le Futon fait de plus en plus d’adeptes en France, par mode, ou réel choix peut être et non pas pour les même raison au Japon, à savoir le manque de place.

 

Autour du Futon

Le Futon aurait traversé l’Asie (Inde, Chine) avant d’être adopté au Japon et aurait ainsi, au début, été utilisé par les Samouraïs, aussi bien pour leurs habitations que lors de voyages (conquêtes), dans une forme spéciale, plus fine et légère.

On peut lire un peu partout sur Internet, que le Futon est un matelas, mais je ne suis pas tout à fait d’accord.

Pour moi, le Futon c’est un ensemble, un genre d’écosystème qui ne peut être mis en place sans :
– Un Tatami
– La première partie du Futon : un « matelas » (Shikibuton, 布団) très fin
– La deuxième partie du Futon : un ensemble de linge de lit, regroupé sous forme de couette / édredon / drap / oreiller (rare, souvent remplacé par une serviette)

De plus, le mot « Futon » est très régulièrement utilisé par les japonais pour décrire une couverture, une couette, un édredon, bref plutôt des éléments de linge de lit que de literie pure.

Il existe également plusieurs qualités de Futon, avec un matelas plus ou moins épais et une qualité / épaisseur de linge plus ou moins bonne.

 

Le Futon occidental

Importé entre les années 1960 & 1970, le Futon a néanmoins dû subir quelques transformations pour être adopté en occident. Ainsi, il a fait très souvent l’objet de « regroupement » en canapé lit, les occidentaux n’aimant pas dormir par terre.

Ce n’est que plus récemment, que les versions plus proches du Futon japonais ont été commercialisées, puis adoptées, mais vendues avec un sommier fin, sans pieds, posé sur le sol, voir, cas plus rare, avec du Tatami.

Vous l’avez vous même peut-être déjà adopté, pour votre intérieur ?

 

Dans les hôtels ?

Il est rare d’avoir un Futon dans un hôtel au Japon, les chambres étant très souvent toutes de style occidental. Néanmoins, certains hôtels proposent les deux types de chambres (occidentale et japonaise).

Par contre, si vous optez pour un Ryokan, vous aurez forcement une chambre de style japonais et un Futon (préparé le soir et rangé le matin, par le personnel).

Mais attention, selon la catégorie de l’établissement, les Futon seront plus ou moins de bonne qualité et votre sommeil en sera plus ou moins bon !

Ceci est valable aussi pour les lits occidentaux : il m’est arrivé plus d’une fois de très mal dormir et d’avoir de grosses douleurs au dos, dans certains hôtels…

 

Mon avis sur le Futon

Lors de ma première venue au Japon, hébergé par mes beaux-parents, notre chambre était une chambre traditionnelle, entièrement en tatami et donc avec un Futon.

Je suis vraiment habitué au confort du lit (de mon lit surtout :o) et j’ai vraiment très peu apprécié le Futon, au point d’avoir d’énormes douleurs au dos, dès le lendemain…

On dit pourtant que le Futon est très bon pour le corps et pour le dos… j’ai résisté plusieurs jours, voir si cela passait et c’était de pire en pire !

futon mal au dos Komatsu

On a dû aller acheter un matelas, un vrai, à l’occidentale, dans un magasin de literie et depuis je n’ai jamais aussi bien dormi à Komatsu 😀

Donc le Futon, très peu pour moi, vive les lits normaux ou encore mieux, un bon matelas occidental de qualité sur un Tatami… quel pied, ça surpasse n’importe quel sommier !

Mais cela dépend de la qualité du Futon et du Tatami : j’ai adoré le Futon d’un Ryokan à Nikko, car la qualité de l’ensemble était vraiment très bonne et c’était la première fois que j’ai pris un réel plaisir à dormir dans un Futon !

Et vous ?
En avez-vous un chez vous ou bien avez-vous déjà testé (et approuvé ?) le Futon, lors d’un voyage au Japon ?

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

9 Commentaires

  • ici a Osaka, on a 2 futons et un lit « normal », j’avais essaye pendant quelques temps de dormir dans un futon, les premiers jours c’est en effet tres difficile…. mais il faut s’y habituer.
    je prefere quand meme un bon matelas de bonne qualite aussi ^^

  • Nous à Rennes on a décidé de jeter notre vieux matelas occidental en mousse et on l’a remplacé par une paire de Tatamis et un Futon fin (3 couches de coton, soit 10 cm d’épaisseur neuf, maintenant il n’en fait plus que 8 après quelques mois de tassement).
    Et bien il a fallu s’adapter ! On ne dort pas sur un matelas occidental comme sur un futon, et au début on avait des douleurs partout. Au bout d’une semaine c’était parti, et maintenant…on ne s’en passerait plus !
    Et contrairement à ce que dit l’article, c’est bien pour un problème de place qu’on l’a adopté. Replié tous les matins en Z, il passe presque inaperçu 🙂 !

  • Merci, pour ce petit retour d’expérience. C’est vrai que le futon c’est un élément difficile à s’adapter pour nos dos d’occidentaux, mais généralement après une ou deux semaines le confort est au rendez-vous et pour le soutien dorsal et le maintien de la colonne vertébral c’est beaucoup qu’un matelas classique.

    Bonne journée à tous ! 🙂

  • Depuis mai 2002 j’utilise un futon. Suite à des maux de dos et après l’avoir essayé un nuit chez une amie, je l’ai adopté. En effet, seul contrainte, le rouler une fois par semaine, le dimanche matin par exemple.

    • Une fois par semaine ?
      C’est tous les jours normalement 😀

      En même temps, les « futon » vendus ici sont plus proches d’un lit fixe avec un matelas sur un tatami (made in china ?) qui ne fait que remplacer un sommier.

    • Normalement, un futon est placé dans une pièce « traditionnelle », c’est à dire avec un sol en tatami.

      Et justement, afin de réutiliser cette pièce la journée, un futon est normalement plié et rangé dans son placard tous les jours (comme les ryokan procèdent).

      Aujourd’hui, c’est plutôt une pièce qui est dédiée (une chambre quoi) et la plupart du temps le futon reste en place et est juste ouvert/aéré la journée (et mis au soleil les beaux jours).

      Donc oui, le fait de le ranger se perd de plus en plus de nos jours, sauf dans les petits logements ou ryokan.

N'hésitez pas à donner votre avis :-)