Articles Japon Le Japon à Paris

Junku, la librairie japonaise

C'est pas un comptoir de change ?

J’imagine que pas mal de monde aujourd’hui, surtout ceux qui s’intéressent au Japon, sa culture et sa langue, connaissent la librairie japonaise, Junku, à Paris ?

Pour les autres, je vais vous la présenter brièvement, avant d’attaquer le but principal de cet article.

 

Infos pratique et descriptions

junkudo librairie japonaise Paris Situé dans les beaux quartiers (pas loin de l’Opéra, 18 Rue Pyramides, ligne de métro 14 -> Pyramides), proche de la rue St Anne et de sa communauté japonaise, la librairie Junku s’étends sur deux étages :

Au rez-de-chaussée, vous trouverez les livres « sérieux », c’est à dire les romans, journaux, les beaux livres (photos, historique), ainsi que des magazines.

Une partie enfants est également située au RDC et permettra aux parents japonais en France ou bien aux parents franco-japonais de trouver des livres allant du bas-âge aux petites écoles (dont les fameux cahiers d’apprentissage et d’exercice de Kanji !).

Pour les étudiants plus âgés (collège / lycée), des livres scolaire sont également présent, mais moins nombreux.

Au sous-sol, c’est plutôt le coin des fans de manga / anime !

C’est dans un espace plutôt restreint qu’une masse de manga se tiens à votre disposition. Un petit coin goodies est dédié également, ainsi qu’un mini rayon « papeterie » et dessin/calligraphie.

N’oublions pas non plus les « Art Books », mis en avant dès votre entrée dans cette « cave à otaku » (c’est un peu fort comme terme, on est loin du niveau Otaku d’Akiba :o).

 

Les plus de Junku

Comme toute enseigne japonaise, malgré sa présence en France, on ne peut pas nier que le service n’est pas à la hauteur de la réputation du Japon.

Les vendeuses (et rare vendeurs) vous accueilleront toujours gentiment, sauront vous écouter et surtout vous aider. En plus, le français, anglais et (évidement) japonais sont parlés, donc aucun problème.

La quantité et surtout diversité de livre est impressionnante également (même les principaux magazines à parution hebdo sont là, en quantité limité, mais présent !) et pour moi c’est surtout la force de Junku !

Un autre bon point à noter, pour les étudiants en japonais, Junku distribue les manuels scolaire nécessaires à l’apprentissage de la langue, en université (un bel étendu de dictionnaires de langue est aussi à disposition !).

Un service d’abonnements pour les magazines est aussi possible, pour ceux ne pouvant se passer de leurs exemplaires papier mensuels (également valable pour les Jump & co).

À noter, un service de commande « à la carte » si vous êtes à la recherche d’un livre particulier non présent dans la librairie.

 

Les moins de Junku

Ce qui m’a poussé à écrire cet article est surtout pour pousser un petit coup de gueule…

Bien qu’en l’écrivant je me suis aperçu que finalement, j’ai dis pas mal de bien de cette libraire, leurs GROS point faible est le prix !

Il y a quelques années (2007/2008), l’€uro a énormément grimpé face aux Yens, rendant les achats en Yens très abordable, par contre le barème de prix de Junku est resté très haut (cher).

Par la suite, on a connu la fameuse « crise » et l’€uro commença à chuter, des affiches partout chez Junku (en 2009/2010) expliquant qu’à cause du cours du Yen/Euro, ils devaient revoir leur politique tarifaire à la hausse.

Donc en gros, ça marche que d’un côté et pas de l’autre : on augmente, mais on ne baisse pas !

Personnellement, je doute énormément de la justification de tels prix, vu leur volume énorme de commande, ils doivent avoir un très bon tarif pour le transport et malgré les taux de changes « variant », ils pourraient très bien se positionner un peu plus cher qu’au Japon !

Mais étant en position de force sur ce marché, car les seuls présents (je ne compte pas Book Off qui est dans le marché de l’occasion), pourquoi baisseraient-ils leurs prix… ?

 

En conclusion

J’aime tout de même bien Junku, mais comme pas mal de monde (sans doute), j’y vais surtout pour regarder et pas acheter !

Les prix, entre 200% & 300% plus cher que le prix d’origine sont un gros frein pour moi, surtout de nos jour, avec Internet, on peut commander des livres au Japon pour beaucoup moins cher (frais de ports inclus).

Pour les amoureux des magazines hebdomadaires ou mensuels, ou les journaux, il est même possible de s’abonner uniquement « online » et de payer le même prix qu’au Japon ! (à réserver pour les gens qui n’ont aucun problème à se passer du papier).

Bref vous l’aurez compris, Junku, c’est pas fait pour moi, ni pour ma femme, qui préfère attendre entre 2 voyages pour refaire son stock de livre ou même se les faire envoyer par ses parents !

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

2 Commentaires

N'hésitez pas à donner votre avis :-)