Articles Japon Le Japon à Paris

Le Jardin Japonais à Paris

Un peu du Japon à Paris

grand torii rouge
Je vais faire un petit détour par la France, pour vous parler de l’évènement japonais du moment qui se déroule au Jardin d’acclimatation à Paris du 7 avril au 8 mai : Le jardin japonais.

Je vous donnerai mes impressions à la fin, pour le moment, essayons de voir en détails ce que vous pourrez voir et faire au jardin d’acclimatation durant ce mois japonais !

(mes impressions seront liées à la journée du 8 avril)

 

L’entrée et sa rue principale

stands entrée jardin japonais
Une fois votre ticket en poche (2,90€ pour un adulte et enfant de + de 3 ans), vous passerez sous un grand Torii rouge et pourrez passer de stand en stand afin de découvrir des artisans, des associations, des restaurateurs…

Mais également, près d’une maison traditionnelle japonaise datant de l’ouverture du jardin d’acclimatation, un mini chapiteau au sol recouvert de tatami, servant à organiser et présenter la cérémonie du thé.

Vous pourrez d’ailleurs vous y inscrire au stand situé en face, mais peu de places sont disponibles et tout est réservé très vite !

Tout en dégustant votre thé, vous pourrez entendre les chants, comptines, musiques ou autres spectacles sur la scène principale située à deux pas.

 

Un tour des stands

kitayama sugi artisan kyoto
Comme tout salon ou évènement, des stands à vocations plutôt commerciale sont présents.

Vous pourrez donc y trouver des artisans, des artistes (calligraphe par exemple) / créateurs, des restaurateurs (takoyaki, pâtisseries japonaises, okonomiyaki, bento, udon, onigiri, …) mais également quelques stand de régions ou ville japonaise mettant à votre disposition des fascicules et guides de tourisme.

Certaines sociétés japonaises sont aussi présentes, comme Honda qui présente l’évolution de leur modèles (moto et voiture) à travers le temps ou encore la compagnie aérienne Japan Airline (JAL).

Des associations sont présentes, comme Shodou, qui vous aidera à calligraphier votre nom ou encore l’association pour la promotion du lavage des mains (APLM) qui a bien du travaille en France…

Parmi les stands, certains vous permettrons de vous essayer au pliage de Furoshiki afin de réaliser des sacs, vous apprendrons l’origami ou encore maquillerons vos enfants.

 

La cérémonie du thé

cérémonie préparation thé
Comme j’en parlais au début, un chapiteau reconstituant une pièce japonaise en tatami est là pour jouer le rôle de pavillon du thé, afin de présenter au public la cérémonie du thé.

Plusieurs maitres se relaierons durant un mois et des cérémonies seront aussi dédiés aux enfants.

Bien sûr, une vraie cérémonie du thé dure plusieurs heures, ce sera une version abrégée qui vous sera présentée.

Le 8 avril, j’ai pu assister à la cérémonie du thé présentée par Yuko Takaoka, assistée par une petite fille très mignonne 😉

 

La scène principale

sanshin okinawa
Sur la scène principale, vous pourrez adminirer les différents spectacles de chants et dance qui seront présenter tout le long du mois.

Le 8 avril j’ai assisté à différents comptines et chants issus d’Okinawa, dont l’instrument principal était le Sanshin, un instrument à corde traditionnel d’Okinawa (un genre de mix entre un shamisen et un yukulélé … ^^), pris en main par le Maître Masahiro Iha.

Voici une vidéo d’une comptine du 8 avril :

 

Les Koinobori

Koinobori
Près de la grande volière, deux grands espaces sont réservés aux immenses Koinobori, accrochés à de grands mat en bois et profitant du bon vent du mois d’avril pour s’épanouir dans le jardin d’acclimatation.

Pour rappel, un Koinobori est un poisson volant dessiné sur une toile en tissu ou plastique et hissé sur un mat le 5 mai, chaque année, pour la fête des enfants au Japon.

 

Les arts-martiaux

Entre les champs de Koinobori et la grande volière du jardin d’acclimatation, une petite scène est installée afin de présenter au publique différents arts martiaux japonais.

Le 8 avril, la fédération de judo française donnait des cours d’initiation aux enfants.

 

La parade / Matsuri

Kimono okinawa
Plusieurs parades et Matsuri seront organisés tout au long de ce mois.

Le 8 avril, j’ai assisté à la parade d’Okinawa, qui il faut l’avouer, était plutôt un mini défilé de gens costumé qu’une parade.

C’est peut être un peu méchant de dire ça, mais quand on est habitué à un Matsuri au Japon, ça n’y ressemble pas du tout.

 

L’exposition « Un An Après Le Séisme »

expo photo tsunami 11 mars 2011
Une très belle et très émouvante exposition photo est organisée sur la tragédie du 11 mars 2011 : des photos avant / après, des explications sur les zones ravagées, sur la reconstruction.

L’artisanat, les spécialités (nourriture) du Tohoku sont également présentés.

Vous pourrez aussi (surtout les enfants) laissez un message aux victimes du Tsunami et/ou un dessin (ce que vous pouvez aussi faire sur le site, pour rappel, dans la section de soutiens au Tohoku).

Des messages de famille de victime sont exposés, très touchant, voir assez dur pour certains, reflétant vraiment l’ampleur de ce qui s’est passé le 11 mars 2011…

Voici, la traduction d’une lettre, pour vous en donner un exemple :

La Famille
par Tomohisa Ishibashi, élève en CE2 de 8 ans, à Fukushima :

« Le jour où il y a eu le gros tremblement de terre, mon papa n’est pas revenu du travail.
La nuit, je me suis couché en tenant la main de ma maman et de ma grande soeur. Quand la terre s’est remise à trembler, ma maman m’a dit :
« Essaye de dormir en pensant que tu es dans un berceau », et j’ai réussi à bien dormir jusqu’au matin.

Trois jours après le gros tremblement de terre, mon papa est rentré à la maison pour la première fois. Il est resté trois heures avec nous et il est reparti au travail.
Devant la porte, papa nous a dit :
« Je vais aller secourir des bébés »,
en nous serrant dans ses bras, ma grande soeur, ma mère et moi, chacun notre tour.

Je pensé tristement :
« Mais c’est mon papa à moi… »,
Mais comme il nous serrait longtemps contre lui, j’ai pensé que peut être, mon papa aussi était triste.

 

Mes impressions

Le jardin d’acclimatation est excentré au Nord Ouest de Paris et n’arrangera pas la plupart des franciliens, mais il faut avouer que l’endroit est plutôt bien choisi pour son grand espace et son entrée très abordable (2,90€ pour rappel).

Connaissant l’artisanat du Japon ou la nourriture, j’ai été plutôt déçu des stands présents : très petits, assez peu représentatifs de la grande richesse artisanale du Japon et surtout les prix sont très exagérés…

Les stands de nourriture se font également bien plaisir sur les prix, mais au vu de certain fournisseur (Kiokio par exemple, pour ceux qui connaissent) et du lieu (Neuilly sur Seine), leurs prix d’achats ne sont pas forcément très bas non plus…

À noter, que le stand de Takoyaki fonctionne vraiment très bien, malgré leur recette vraiment (très) éloignée pour moi du vrai Takoyaki et des prix, encore une fois, vraiment trop exagérés…

Bref, je suis assez mitigé sur cet évènement, car bien que très complets en spectacle, il faudra y retourner plusieurs fois pour vraiment en profiter et selon le jour où vous irez, vous en ressortirez déçu ou émerveillé.

Mais pour leur défense, organiser un tel évènement, si riche sur un mois, n’est pas évident et bien sûr tout ne peut pas être compilé sur une journée.

Bref, le point vraiment négatif pour moi, reste le côté trop commercial des stands présents avec leurs prix vraiment excessif, comme la plupart des évènements japonais de nos jours en France… (Bonjour la Japan Expo :o)

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.