Articles Japon Vie quotidienne

Un salon de coiffure au Japon

Plus qu'un service, un véritable bien être !

Le salon de coiffure au Japon  (美容院)  est loin d’être, comme en France, un lieu où l’on va parce qu’on doit se couper les cheveux tous les x mois, parce qu’on n’a pas le choix (en tout cas pour les hommes).

C’est au contraire un moment agréable, même pour les hommes et depuis que j’ai découvert l’univers des salons de coiffure au Japon… j’en suis vraiment fan, alors que je n’aime pas du tout perdre mon temps dans les salons de coiffure en France.

 

La différence japonaise

Quand on dit que le terme « service » prend tout son sens au Japon… c’est encore plus le cas dans les salons de coiffure.

Quand on entre, on est tout de suite pris en charge par un(e) employé(e), qui nous assoit dans le coin attente et nous apporte des magazines et une boisson au choix (thé, café, eau, jus).

salon de coiffure au Japon 美容院 AntiqaVotre tour arrive, cette même personne qui vous a accueilli vous conduit au shampoing et vous présente le spécialiste du shampoing !

Oui, on peut bien, au Japon, appeler ça un spécialiste du shampoing, car ce n’est pas le coiffeur qui vous shampouine.

Le shampoing est un moment magique au Japon : on vous assoit dans un fauteuil, on vous bascule délicatement, votre tête bien installée dans le bac (qui ne fait pas mal au cou) et là, une serviette tiède est posée sur votre visage, pour vous protéger et vous détendre.

salon de coiffure au Japon - Massage de cheveux 美容院 Antiqa

Le shampoing commence, l’eau est de suite réglée à la bonne température (on ne fait pas son mélange chaud / froid sur la tête du client…), on prend bien soin de pas mettre de l’eau dans vos oreilles, ni de la laisser couler le long de votre cou.

Puis, on se dit « tiens, ça dure longtemps le shampoing quand même… » et oui, ça dure longtemps, car en plus du shampoing, c’est tout un message capillaire qui est fait !

C’est super agréable, hyper relaxant et les 15 minutes du message défilent à une vitesse folle…

En sortant, on vous laisse vous remettre quelques instants et déguster votre deuxième boisson offerte.

salon de coiffure au Japon mimikaki 耳掻き

Pour les hommes, vous avez aussi le choix de vous faire curer les oreilles, avec un outil de torture japonais : le mimikaki (耳掻き).

Puis c’est au tour du coiffeur de se présenter et de vous prendre en charge, la coupe se déroule super rapidement (en tout cas pour les hommes :p), on sent que les techniques sont différents : au Japon on ne coupe pas, on « effiloche ».

C’est un peu compliqué à expliquer, mais c’est un peu comme coupe et raser en même temps.

Bref, une fois la coupe fini, on vous coupe les poils de nez et des oreilles, s’ils dépassent ! Étonnant, mais pratique.

Et enfin, il reste encore une possibilité pour les hommes : le rasage à l’ancienne.
Avec le bon long rasoir à main, de nos grands-pères et du bon vieux savon à barbe.

Vous l’aurez compris, c’est un service tout en un, très complet et en plus très abordable : 15€ à 20€ la coupe + shampoing pour les hommes et 30€ à 35€ pour les femmes.

salon de coiffure au Japon - 小松 石川 美容院 Antiqa アンチカ

 

Le mariage et le coiffeur

Comme en France, les salons proposent des services de coiffures pour les mariages et selon votre type de mariage (occidental ou japonais), certains vous proposent de vous installer la fameuse Katsura (鬘) : la perruque traditionnelle des Geisha.

salon de coiffure au Japon 鬘 Katsura 島田髷 ShimadaTrès souvent en forme de Chignon de style Shimada (島田髷), mais beaucoup d’autres types sont disponibles (les salons qui proposent ce service disposent de plusieurs perruques).

Ces perruques sont faites de vrais cheveux et peuvent être ornées de plusieurs décorations (bijoux, peignes, fleurs, …).

Très souvent, c’est un forfait pose, collage et maquillage qui est proposé et faudra compter dans les 1000€ et 2 à 3 heures de préparations.

 

 

Quelques anecdotes

Je suis allé deux fois, dans le même salon de coiffure à Komatsu (Antiqa), que je recommande à tous les niveaux !

salon de coiffure au Japon Kimono

Mais à chaque fois, j’ai eu le droit à une petite histoire marrante.

La première fois, c’était mon coiffeur, qui voyant bien que j’étais français, comprenant un peu le japonais, ne pouvais pas parler autant qu’il le souhaite et à voulu faire un peu d’humour en me disant : « 僕は侍 » (boku ha samurai -> je suis un samouraï), plutôt flippant pour une première coupe.

La deuxième, c’est la charmante employée qui m’a installé dans le coin attente. Elle ma demandé ce que je voulais boire (ça commence bien), puis m’a apporté des magazines… érotiques !

Je ne sais pas si j’avais une touche avec elle ou si c’est une lecture courante pour les hommes dans les salons de coiffure, mais c’était en tout cas plutôt étonnant ^^

 

En Conclusion

Aller dans un salon de coiffure au Japon, c’est vraiment à tester et vous l’aurez compris, j’en suis un grand fan (non pas pour les magazines X … ^^). Je recommande à tout le monde de tester au moins une fois dans sa vie.

Mais faites attention, dans les grandes villes ou dans les coins touristiques, de plus en plus de salons prennent le style occidental et le service est bien moins complet et agréable !

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

2 Commentaires

  • Les magazines érotiques sont presque systématiquement proposés aux hommes peu importe le standing ou l’activité de l’établissement . C’est quelquechose que je déplore infiniment au Japon car la pornoghaphie et l’érotisme sont des choses assez omniprésentes .
    Ceci dit,il est vrai que les salons de coiffure au Japon ne proposent pas de prestations expéditives comme en France et que pour une somme modique on a ce qui en France est proposé comme des options payantes en plus .
    De plus,laisser un pourboire au Japon est mal perçu bien souvent car l’employé peut considérer qu’on lui fait la charité .
    Quant au mimikaki,alors là méfiance surtout en ce qui concerne les salons qui ne proposent que celà :comme pour les maid cafés,on est à la limite de la prostitution et là aussi ,il y a des hommes qui vont se faire curer les oreilles pendant des heures .De plus,les Européens ne devraient pas avoir recours à ce moyen pour nettoyer leur oreilles car ils n’ont pas le même genre de cérumen que nous autres Japonais .Notre cérumen est sec et se pèle avec de petits instruments en bois .Le cérumen des Européens ou des Africains est une cire qui se netoie plus efficacement avec de l’eau,du coton,des produits qui peuvent dissoudre les corps gras .
    Sans compter sur le fait que les salons pour le mimikaki sont aussi peu recommandables si ce n’est pire que les maid cafés .

N'hésitez pas à donner votre avis :-)