Mes fils Personnel

Déjà plus de trois ans…

Et une fille alors... ? :o

Ça fait un moment que je n’ai pas écrit d’article sur mon fils et traité de l’éducation d’un enfant dans un couple franco-japonais.

D’autant plus que j’en ai pas parlé, seul le petit encart « auteur » sous chaque article a été discrètement changé, mais depuis février dernier, mon fils a un petit frère 😮

Il était grand temps de s’y remettre et de faire un premier bilan après un peu plus de trois ans, non ? 🙂

 

De quatre mois à un an

IMG_4214

Dormez couvert ! 😮

Pourquoi commencer depuis quatre mois ?

Simplement, car la première série d’article sur mon premier fils s’arrête à ses quatre mois et son premier voyage au Japon 🙂

Son premier pieds posé au Japon était durant l’hiver 2012. À un peu plus de 4 mois, il allait apprendre à connaitre l’hiver japonais d’Ishikawa, avec le bonheur des maisons japonaises tellement bien isolées, qu’il dormait la nuit avec un bonnet 😀

Il a également découvert le futon et qu’il est si bon de dormir avec ses parents et les réveiller toutes les deux heures 😮

À quatre mois, c’est aussi le début de l’introduction de la nourriture et le faire dans un pays étranger pourrait effrayer. Mais finalement, comme le premier ingrédient introduit au Japon est très souvent la bouillie de riz, il est plutôt bien tombé !

Pour le reste, bah finalement, mise à part les prix, c’est du pareil au même : fruits, légumes, thé (grillé, sans théine) et lait (maternelle).

Nous étions partis un mois et avoir un bébé de 4 mois ne nous à pas du tout empêché de profiter de notre voyage : restaurants, visites, trains, taxi, voiture, bus, ryokan, onsen… bref, il a participé à tout et je pense, a commencé durant cette période, à apprécier particulièrement les bains !

Tranquille au resto !

Tranquille au resto !

Grand bain tous les jours et même Onsen, il était comme un pacha !

Durant ce mois, il a aussi appris à connaitre sa famille japonaise (le pauvre :o), mais également développer le sens du voyage : on l’a toujours emmené partout avec nous et même si on pourrait se dire qu’un bébé est trop petit pour s’en rendre compte, il suffit de voir à quel point, déjà si jeune, un bébé observe le monde toute la journée.

Après un mois, le retour en France était un peu dur (c’est pratique d’avoir sa mère pour s’occuper du bébé aussi), mais le vie reprend son cours assez vite et naturellement : boulot, un peu dodo (il dormait peu oui…), boulot.

De son côté, il continuait à grandir, bal-butinant ses premiers sons (Papa allait être son premier mot, plus tard, bien sûr :D), faisant des Skype avec la famille au Japon et attendant, sans le savoir, son prochain départ au Japon (déjà !).

Premier nöel : à six mois, bon… c’est trop jeune pour qu’il s’en rendre compte 🙂

Fin février arriva vite et c’était le deuxième départ au Japon, mais juste avec maman :/ J’allais les rejoindre 2 mois plus tard, en avril et avec mes parents, pour leurs premiers voyage au Japon.

Là... Il me fait encore la tête :/

Là… Il me fait encore la tête :/

À cette âge là, un bébé ne s’attache pas vraiment au père, donc il m’a facilement oublié (snif) pendant ces deux mois, même si on entretenait tous les jours une session de Facetime 😮

En février, il avait 8 mois et ne se tournait pas, par contre il marchait à quatre pattes et s’asseyait depuis quelques mois.

Mais après deux mois de vie japonaise, il a compris qu’il fallait mieux se retourner pour ne pas voir tous ces vieux 😀 En fait, il a surtout subi des apprentissages à la japonaise de sa grand mère et a fini par comprendre comment tourner.

Niveau alimentation, c’est un petit mangeur en France, mais un ogre au Japon ! Heureusement, y’a du stock de riz…

Je suis arrivé fin avril et on s’est enfin retrouvé un soir à l’hôtel à Kyoto, pour le début de nos deux semaines de voyage avec mes parents. Un petit sourire, sans plus et retour au dodo.

Le lendemain, ça allait un peu mieux, je devais lui dire quelque chose, mais pas tant que ça. Il m’a fallut passer du temps avec lui, le porter et jouer, pour qu’enfin je sois re-adopté ! Ouf 😮

Les deux semaines de voyage se sont passées sans encombres : bateau, shinkansen, bus, train, taxi, il était dans son élément.

Dans les restaurants, il a toujours été très sage, goûté à tous nos plats et il s’est attiré les faveurs de plusieurs serveuses. D’ailleurs, que ce soit restaurants ou hôtels, l’équipement pour les bébés est toujours présent au Japon et s’est vraiment agréable !

Après ces deux semaines et le départ de me parents, retour à la vie tranquille de Komatsu : jouer, dormir (un peu), bain, onsen, la vraie vie de bébé quoi 🙂

Le retour en France est arrivé trop vite, tout comme son premier anniversaire, le 26 juin.

 

D’un an à deux ans

À un an, il commence à s’en rendre un peu compte, mais pas totalement. L’ouverture des paquets cadeaux reste un mystère, Mickey / Mini peu intéressants et le gâteau avec le truc dessus qui brûle , c’est sans plus 😮

un_an

Quel beau repas, merci maman 😀

Tout ça l’aura quand même inspiré, car quelques jours après, il commençait tout doucement à trottiner, se lever, marcher et puis… rapidement courir ! Ça évolue vite ces bêtes là… Et la marche fait parti du début de la fin 😮

Un mois après, en juillet, c’était son premier vrai contact avec la mer : habitant en région parisienne, une petit escapade à Deauville et en même pas 2H on y est ! Le contact, d’abord du sable n’a pas été facile. Il a toujours été assez maniaque sur la propreté, donc se salir un peu ça va pas… Alors je vous parle même pas du sable mouillé 😮

La plage a Deauville est immense et la mer très loin, donc avec Mr Propre, il fallait le porter jusqu’à l’eau.

Ce premier contact avec la mer, le bruit, les vagues n’a pas été apprécié : sa fait peur ! Donc on recule un peu, on patauge dans 2cm d’eau et là on est content 🙂

L’été passa très vite, entre les séances de jardins d’enfants et la pataugeoire à la maison.

Quand ils sont petits, faut en profiter pour les tenues kitsch :D

Quand ils sont petits, faut en profiter pour les tenues kitsch 😀

Le langage s’installe doucement, mais il est vraiment pas motivé / intéressé de parler. Papa et maman ça va, « gohan » aussi, plein de petits mots simples se mettent en place progressivement, jusqu’à la fin de l’année, mais majoritairement en japonais.

On appelle cela « langue maternelle » surement pour une bonne raison. Il est aussi toute la journée avec sa mère, ça doit jouer un peu, mais quand on le voit jouer, au parc, avec d’autres enfants qui essayent de communiquer avec lui et qu’il ne peut pas répondre, ça fait un peu de peine.

La pédiatre n’a jamais été choqué par ce manque de langage, « ça arrive », surtout aux enfants à double nationalité et il faut être patient, un jour ça viendra.

Il a aussi eu une période ou il adorait compter jusqu’à dix… en plusieurs langues 😮 Tous les soirs, avant de dormir, c’était la boucle de 1 à 10, en anglais, en japonais et plus difficilement en français. Il a aussi tenté un peu le russe, mais vite abandonné (Il y a beaucoup de vidéo pour petit en russe sur Youtube :D).

Nöel arrive à grand pas et maintenant il est beaucoup plus réactif ! Les illuminations lui font tourner la tête de tous les côtés et les animations des vitrines le font courir partout.

Il sait aussi déjà comment faire pour les cadeaux et s’en donne à coeur joie en déchirant tout ce papier cadeau 🙂

Surtout qu’il est bien entouré, entre nos cadeaux et ceux des grands-parents français et japonais ! 😮

Nöel et le nouvel an passent, déjà une nouvelle année. Le temps file à toute vitesse, d’habitude on ne s’en rend pas tant compte que ça, mais avec un enfant c’est pire : cette fois on peut le voir, ce temps qui passe.

J’entends les cloches, Pâques se profile ! Il a découvert le chocolat il y a quelques mois (le bonheur d’un enfant avec son premier chocolat, ça se garde toute la vie :)) mais depuis peu il a fait une autre découverte : Les Kinder surprises !

Quelle idée d’inventer des trucs pareils, on s’en sort plus après… Et pour Pâques c’est pire, y’en a partout :O

Mais bon, ça fait tellement plaisir aux enfants (et aux parents :D), que ça passe volontiers dans la liste de courses (sauf depuis leurs conneries d’Infinimix là…, ça passe déjà moins bien ! Quels merdes leurs nouveaux trucs là…).

Notre copilote en plein travail ! (C'est à l'arrêt bien sûr hein... Pour lui faire plaisir de s’asseoir devant:o)

Notre copilote en plein travail !
(C’est à l’arrêt bien sûr hein… Pour lui faire plaisir de s’asseoir devant:o)

Nous voilà en Mai et prêt à partir pour une virée en vacances en Alsace avec mes parents. Encore une fois, il est le premier à vouloir partir. Pas de doute, c’est un aventurier, il aime tellement sortir, bouger et se balader.

Pour tout vous dire, il a même fait la citadelle de Belfort et de Besançon sans sourciller ! Pourvu que ça dure 🙂

Comme au Japon, il ne pose jamais de problèmes, pas un pleurs, pas un caprice de pas envie de marcher, toujours adorable au restaurant et à l’hôtel. Tiendrait-il de son père ? 😀

Un hôtel qui avait un coin piscine / jacuzzi. Mr est tranquille :)

Un hôtel qui avait un coin piscine / jacuzzi. Mr est tranquille 🙂

On fait tout et on va partout avec lui. On l’a jamais laissé gardé, ni même par mes parents ou mes beaux-parents au Japon. On avait testé un peu au Japon, quand il était plus petit, mais il ne pouvait vraiment pas se passer de sa mère.

Ce voyage a été l’occasion de tester un peu sa réaction, maintenant qu’il avait grandi un peu, s’il restait seul avec Papy & Mamie une heure ou deux, le temps qu’on fasse une balade et quelques courses pour le soir où même de le laisser marcher avec mes parents quand on visitait.

Maintenant, ça va ! Il part avec eux sans problèmes, ne nous réclame jamais et fait le con tranquillement avec son Papy. C’est limite s’il nous met pas à la porte quand on revient 😀

Mais bon, il vaut mieux ça que l’inverse 🙂

Déjeuner dans les vignes, avec la fatigue qui arrive :)

Déjeuner dans les vignes, avec la fatigue qui arrive 🙂

Après ces petites vacances, son anniversaire et ses deux ans sont déjà arrivés… Ça passe si vite 😮

Depuis ses voyages au Japon, il a, comme beaucoup de garçons japonais, une vraie passion pour les … trains et les Shinkansen en particulier ! Pour ça, Youtube et les densha-Otaku sont d’une grande aide 😀

Du coup, ma femme lui a préparé un gâteau en forme de train et il a eu une très bonne réaction en le voyant, un peu à la japonaise, avec un poil de français (« Eeeeeh, sugoi / bravoooo ») 😀 Bon, il a mangé plus de fraises que de gâteau, mais il a toujours préféré les fruits aux gâteaux.

kai_kun_anniversaire_2_ans_gateau

On le voit mal sur la photo, mais c’est une locomotive avec ses wagons

kai_kun_anniversaire_2_ans_cadeaux

Il est bien gâté toujours.. Il y a même le carton fraîchement arrivé du Japon 😮

À 2 ans, il a bien sûr éclaté facilement les paquets cadeaux et n’a plus lâché son nouveau trains et ses petites voitures.

Depuis ses 2 ans, enfin quelques jours après, il commence enfin à faire ses nuits… Avant, il ne dormait que par tranches de 2H et ce même après son sevrage, même avec le ventre plein. Ça fait du bien quand même 😮

Au travail !

Au travail !

Au niveau du langage, il ne maîtrise toujours qu’un mot et comparé aux enfants « unilingue » de son âge au parc, on voit clairement qu’il a du mal ou plutôt que ça ne l’intéresse pas du tout. Il comprend très bien, mais ne peut ou ne souhaite pas s’exprimer en retour. La pédiatre n’est toujours pas inquiète, même si pas précaution, un tour chez l’orl sera fait et ne montra aucun problème de larynx ou autre.

À deux ans, il n’est toujours pas très réceptif niveau propreté non plus, il refuse le pot et les toilettes (avec un siège) ont n’en parle même pas… On le force pas, on verra bien dans un an ce qu’il en sera.

Vient l’été, avec ses quelques jours de chaleurs, bien que ça ne soit plus si chaud que cela en France. Au cas où et pour l’occuper l’après-midi, on lui a tout de même acheté une petite piscine. Ça occupe bien l’après-midi, surtout que maman va commencer petit à petit à pouvoir moins s’occuper de lui… 🙂

 

L’attente du petit-frère

Début septembre, la grossesse est confirmée, ça ne se voit pas tout de suite bien sûr, mais on commence tout doucement à, de temps en temps, aborder le sujet avec lui.

Il est étonnement assez réceptif et ne semble pas du tout faire la tête. Depuis tout petit, il a toujours été attiré par les bébé et ça semble se confirmer ?

Durant la première échographie, il est évidemment venu avec nous et était plus intéressé (et apeuré ?) de voir sa mère sur un lit avec un monsieur qui lui met un truc bizarre sur le ventre 😀

Il a regardé un peu l’écran, mais sans plus (en même temps, il y a pas grand chose à voir durant la première échographie).

Les jours et semaines suivants, il a fallu lui faire comprendre que ça mère ne pourrait plus le porter comme avant. Notre obstétricien ne l’interdisant pas totalement, mais il recommandait de ne pas le porter directement depuis le sol. C’était un peu dur au début, mais il comprend vite.

En même temps, il a petit à petit pris conscience qu’il se passait quelque chose dans le vente. Il faisait attention de ne pas (trop) taper ou appuyer dessus et commençait à écouter un peu, pour finalement pointer le ventre en disant « bébé ».

À la seconde échographie, il était déjà plus intéressé : il a bien regardé l’écran et bien reconnu un bébé ! Je pense, qu’il commençait à prendre conscience qu’il allait plus être tout seul bientôt.

Les derniers mois on été un peu plus durs, car ma femme ne pouvait pas autant jouer avec lui qu’avant et il a fallu l’habituer à des jeux plus calmes.

La troisième échographie arriva très vite et bien sûr, là, il a bien tout regardé et n’arrêtait pas de dire « bébé » en pointant l’écran, sans que ça paraisse le gêner ou le rendre jaloux. Il devait aussi décompresser, car l’attente était bien longue… (merci les Ipad :o)

Et puis…

 

La naissance du petit frère

Nous avons beaucoup appréhendé le jour de l’accouchement… ou plutôt l’organisation que cela allait être, en ce disant que finalement, ça serait pas plus mal si ça pouvait se passer la nuit, pendant qu’il dort.

Et finalement… c’est arrivé comme ça !

Pertes des eaux après minuit, appel de ma mère pour venir garder notre fils chez nous et après on file à la clinique. Le temps de s’organiser et partir tranquillement, nous sommes arrivés vers 2h30 , en salle d’accouchement vers 3H et après quelques longuuuues minutes d’attentes de l’obstétricien (avec une sage femme qui ne comprends le sens de « ça fait mal », « ça pousse », « il arrive là… »), notre deuxième fils est né, à 05H01, un 26 février 2015.

Chose marrante, nos deux fils sont nés un 26 🙂

Je n’ai pas dormi de la nuit et une fois ma femme et le bébé monté en chambre, j’ai pu rentrer à la maison pour faire ma nuit à 08H00 du matin. Enfin, un peu plus tard, car une fois arrivé, j’ai eu beau sonner, frapper, taper sur la porte… ma mère ne m’a pas entendu et elle avait mis la clenche quand nous sommes partis la veille…

J’ai passé presque 30 minutes à la porte avant que je trouver une feuille de papier dans mon sac, la plie pour la renforcer et arrive à entrouvrir assez la porte pour pousser la clenche ! Ouf 😮

J’ai mis plus longtemps pour rentrer depuis mon pallier que depuis la clinique 😀

Début d'approche :)

Début d’approche 🙂

Durant les 5 jours où ma femme est restée à la clinique, j’allais travailler le matin (ma mère gardait mon fils) et ensuite je rentrais, prenais à manger pour mon grand et moi et on filait à la maternité pour voir sa mère et son frère.

On se demandait comme il allait réagir, mais la première fois qu’il l’a vu, il a tout de suite été content et semble l’avoir très bien accueilli. Il montait sur moi, pour atteindre le berceau, regardait son frère, hésitait un peu au début, mais finalement, il l’a très vite touché, fait des bisou, bref ça allait 🙂

J’appréhendais surtout le retour à la maison, seul avec lui, non pas pour les tâches (manger, bain, couche, …) mais surtout pour la nuit, s’il n’allait pas trop chercher sa mère ?

Et bien… aucun soucis ! Il dormait très bien, il demandait juste « maman ? », je lui disais qu’on allait la voir demain, avec le bébé et il répétait un peu « Maman, demain » avant de s’endormir.

Le plus dur est à venir… ?

Voici Willy - Kei, la deuxième terreur ? :)

Voici Willy – Kei, la deuxième terreur ? 🙂

 

Deux enfants, c’est comment ?

Une fois que l’on est habitué à un… c’est pas si terrible, ou alors on a de la chance ?

Les suivant c’est beaucoup moins de stress, surtout qu’on a (enfin) un bébé qui dort !! Il est également très calme et semble pleurer uniquement pour un besoin (faim, pipi, …).

Notre grand a toujours voulu participer et aider pour le bébé, il est très protecteur. Il a jamais montré un sentiment de jalousie envers son frère et semble bien l’avoir accueilli. Il aime toujours les bébés et ça se voit qu’il fait vraiment attention à son frère : s’il pleure ou autre, tout de suite il appel sa maman 😮

Donc, pour notre cas, rien de spécial, tout s’est bien passé 🙂

 

Au Japon

Grâce à mes congés et jours de paternité, nous avons pu partir 7 semaines au Japon, juste deux mois après la naissance.

Faut bien s'occuper un peu dans ces trains locaux :o

Faut bien s’occuper un peu dans ces trains locaux 😮

Tout s’est très bien passé, même le vol ! Le grand a trouvé des copains pour jouer à l’aller (au retour il regardait des films, jouait avec ses トミカ) et le petit à plutôt bien dormi les deux vols.

Au Japon, à Komatsu on a eu la chance de pouvoir mettre le grand à la crèche presque deux semaine ! On a voulu faire ça, non pas pour s’en débarrasser, mais pour commencer à l’habituer à la vie en collectivité.

En France, depuis sa naissance il est sur liste d’attente, sans vraiment d’espoir vu que sa mère ne travaille pas. Mais pour travailler, il faut quelqu’un qui garde ses enfants ? On se mordrait pas un peu la queue en France… ? Au Japon, même une mère au foyer peut avoir une place en crèche, quelle soit en recherche de travail ou non.

Il y allait seulement les matinées, payantes bien sûr, mais on avait des tickets pour des matinées gratuites de la mairie : quand on rentre, ma femme s’enregistre à la mairie, cotise pour la sécurité sociale (oui ça existe à l’étranger, ça marche et ça coûte pas un bras en cotisations…) pour elle et les enfants et comme elle est considérée sans ressources au Japon, elle a le droit à des tickets de garde gratuits en crèche, des tickets pour des visites chez le médecin, au passage d’une sage femme à domicile, gratuitement, pour le bébé et bien sur aux remboursement des soins, à 100%, pour les enfants (~70% pour elle), etc…

On a aussi le droit à un versement de 3万 (30.000¥) par mois par enfant. Elle est pas belle la vie ? 😮

Tout cela dépend bien sûr des préfectures, qui ne sont pas toutes égales, mais Ishikawa semble avoir une très bonne couverture sociale, car la préfecture cherche à attirer les jeunes.

Le tatami, c'est la vie !

Le tatami, c’est la vie !

Il faut, par contre, penser avant de partir, à retourner à la mairie et rendre les cartes de sécurité sociale.

Cette année, nous n’avons pas eu besoins de recourir à quelconques soins, mais par le passé, ma femme et mon grand sont déjà passés par là. Et pour vous expliquer rapidement, ma femme ne s’était pas enregistrée cette année là (seulement mon fils, qui n’a rien payé donc) et nous avons donc payés plein pot pour elle, gardé les factures et nous sommes fait remboursés en France, par la sécurité sociale.

C’est très simple, il suffit juste de traduire si c’est en japonais (pensez à demander une facture en anglais) et d’envoyer le tout, accompagné du bon formulaire, à la sécurité sociale. C’est un peu plus long que d’habitude, mais ça marche très bien.

Pour revenir à la crèche, avant d’y aller, il ne parlait quasiment pas, quelques mots, sans plus. Mais après quelques jours, c’est devenu un vrai bavard et il parlait japonais très rapidement 😮

Beau gosse !

Beau gosse !

Sinon les vacances se sont très bien passées pour nos deux fils, on a juste essayé d’éviter les matsuri et la foule pour le petit, sinon une fois ses trois mois arrivés, c’était déplacement normaux, onsen, ryokan & co 🙂

Le grand a découvert les glaces italienne au Japon, avec comme premier essai une glace au… Wasabi 😀 Et bien c’est passé tout seul ! Même mieux que le Matcha 😮 Et il était tout content de retrouver tous ses trains japonais 🙂

Le petit, lui, à plutôt découvert les onsen et au début, il n’était pas très fan de l’eau chaude, mais c’est vite passé et petit à petit, il est devenu fana du bain 🙂

Bref, de très bonnes vacances, sans aucuns problèmes : le Japon est vraiment fait pour voyager avec des enfants ! Alors, n’hésitez pas à partir au Japon avec vos bambins 😮

 

Trois ans, l’heure de…

Quelques jours après notre retour, c’était déjà l’anniversaire des trois ans !! 😮

Et qui dit trois ans dit… la première année de maternelle qui se profile ! Et comme il ne parlait toujours pas couramment et surtout qu’il n’était pas propre, on angoissait un peu à même pas trois mois de la rentrée.

Mais finalement pour rien, car très vite il a appréhendé le pot sans soucis et ensuite il est même passé directement sur les toilettes (déjà au Japon, grâce à un accessoire que l’on posait sur les toilettes en voyage, il commençait à s’asseoir), avec un siège. Au début, il ratait un peu, mais très vite, en à peine deux semaines, il était propre ! Y’a pas à dire, les enfants, ça va vite et c’est plus les parents qui angoissent pour rien 😀

Pour vous parler un peu de l’école, aujourd’hui ça fait un peu plus de deux mois qu’il y va, seulement le matin (dans notre ville c’est un peu bizarre, les demi-pensionnaires sont privés de l’après-midi :o) et ça se passe plutôt bien. Il commence à vraiment bien parler, même si on voit toujours la différence avec certains enfants, mais on relativise aussi quand on voit que des enfants monolingue font moins bien que lui.

Il est un peu timide, mais s’intègre de mieux en mieux en groupe (sauf avec un petit qui est agressif et le mord grrr :o) et puis il est plutôt doué en collages, peintures et dessins 😀

Il n’a pas eu « d’accident » non plus pour le moment, donc il aura vraiment intégré la propreté très vite.

 

À suivre

Cela fait plusieurs semaines que l’article est en préparation, avec plusieurs arrêt et reprise d’écriture, donc j’espère ne pas avoir été trop brouillon.

J’ai essayé de parsemer un peu de tout, des passages d’éducation, de voyage, de comment il(s) grandisse(nt), un peu de blabla et je reprendrai dans quelques mois maintenant, pour voir leurs évolutions 🙂

 

À la cool :)

À la cool 🙂

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

3 Commentaires

  • J’ai lu en plusieurs fois aussi. Pas evident avec les miens… C’est des anges les tiens ! Par contre, deux ans pour faire une nuit, j’aurais craqué T_T C’est génial de les faire voyager autant. Le fait qu’ils soient bilingue est super aussi. J’aurais aimé faire pareil pour les miens, mais étant une quiche en langue vivante….. Voila voila hein !

    • C’est un peu long oui 😮

      Pour l’instant ça va, après quand ils seront plus grands… ? Faut espérer qu’ils seront toujours cool, mais genre dans 10 ans… je doute un peu 😀
      J’ai beaucoup voyagé petit, surtout avec mon grand-père, mais principalement en France, donc j’aimerai qu’ils bougent pas mal aussi, même si ils ne pourront pas se souvenir de tout, au moins ils n’auront pas que la vision de la France et ils aimeront bouger.

      Bon après, c’est aussi parce que la maman est japonaise, je pense pas que sinon, on irait aussi souvent au Japon 😮

      Pour la langue… je suis persuadé que les nouvelles générations, même issu de parents qui ne parlent qu’une langue, seront de toute façon plus doués et beaucoup plus intéressés en langue que nous et les générations d’avant ! Rien que les jeux vidéos, films et séries, que beaucoup d’ados regardent, leurs permettent de s’habituer et appréhender très vite l’anglais (à condition de les flagéler pour ne regarder que de la vost bien sûr :D).

      Et puis, vu le monde maintenant et pour trouver un travail intéressant, il faudra bien les motiver à aimer les langues étrangères !

  • Peu importe où tu fais les voyages, c’est toujours super de balader 🙂 Et comme on dit : les voyages, c’est la vie !
    J’espère pour vous qu’ils seront toujours aussi cool dans 10 ans 😄
    Apres le japon, on aimerait faire un voyage aux États Unis avec les enfants, si la situation le permet :p

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.