Hikone Shiga Voyages

Le château d’Hikone

Hykonyan, le chat samouraï pizza cat ? :D

Suite et fin du « Momiji road trip 2012 » avec un détour par le château d’Hikone (彦根城), avant de rentrer à Komatsu (小松市).

La ville d’Hikone (彦根市) étant située sur la rive Est de l’immense lac Biwa (琵琶湖), un bon détour était nécessaire pour rentrer sur Ishikawa : alors voyons ensemble si cela en valait la peine 🙂

chateau-hikone-douves

Les magnifiques douves du château d’Hikone 🙂

 

Un peu d’histoire

Le château d’Hikone a été construit à l’époque Edo, en 1603, sous les ordres de Ii Naokatsu (井伊 直勝), à peine 1 an après avoir été nommé Chef de famille, suite à la mort de son père, Ii Naomasa (井伊 直政), ancien Shogun.

Chose originale, le donjon du château d’Hikone, a été construit en 1575, au château d’Otsu et déplacé à Hikone par le clan Ii. La construction du château de Hikone fut achevée en 1622 avec encore des parties d’un autre château japonais, celui de Sawayama (佐和山城), lui aussi situé à Hikone, avant sa destruction.

Durant l’ère Meiji, le château d’Hikone échappa à la destruction uniquement suite à la demande de L’Empereur, après un de ses voyages dans la région. Il est aujourd’hui un des plus anciens châteaux japonais ayant traversé le temps sans être détruit et son donjon est inscrit comme « Trésor National »depuis 1952.

chateau-hikone-entree-kawaii-mascotte

Laissez-vous guider à la billetterie, par Hikonyan 🙂

 

La visite du château d’Hikone

Si comme nous, vous visitez avec un enfant en bas âge, vous pouvez laisser la poussette à l’hôtel (si votre enfant est un bon marcheur) ou à l’entrée du château et opter pour le porte bébé : Ici, ça monte, il y a beaucoup de marches pour rejoindre le donjon principal du château et je vous parle même pas de l’intérieur 🙂

château d'Hikone montee-access

Bon ça monte un « peu » 😮

chateau-hikone-montee-pause-photo

L’excuse de la pause photo 😀

chateau-hikone-passage-sous-passerelle

On sera dessus bientôt !

Après un peu (beaucoup) d’efforts, vous voilà devant la « vraie » entrée du château d’Hikone, mais ne vous pensez pas être tiré d’affaires pour autant ! 😀

chateau-hikone-entree-chateau

À l’époque, avec armures, il en fallait du courage

chateau-hikone-montee-vers-donjon

Quelle idée, un donjon en hauteur ? 😀

Le chemin vers le donjon principal sera encore un peu long en monté, mais comme l’intérieur de l’enceinte est loin d’être désagréable, ça passe bien 🙂

chateau-hikone-vue-face-momiji

Le voilà ! Le donjon principal du château et ses Momiji flamboyants !

Une dernière immense porte fortifiée à passer et le voilà !

Le magnifique donjon du château d’Hikone, avec ses dorures, ses toits qui semblent enchevêtrés et en plus, un peu de momiji pour lui donner plus de couleurs 🙂

L’intérieur se visite, mais ne vous attendez pas à trouver ascenseurs et confort moderne, comme dans les châteaux reconstruits. Ici, c’est c’est chaussures dans un sac, (petits) chaussons, intérieur en bois d’époque et escaliers abrupte pour monter et descendre.

chateau-hikone-escalier-abrupte-etage

Un vrai château japonais comme il se doit ! C’est déjà compliqué pour nous, alors attention aux enfants 🙂

On peut monter jusqu’au troisième et dernier étage, afin d’avoir une belle vue sur les alentours et le lac Biwa.

chateau-hikone-charpentes-bois-donjon

L’incroyable charpente du donjon

château d'Hikone vue-sur-lac-biwa

Mauvais temps, mais c’est bien le lac Biwa

 

En conclusion

J’ai beaucoup apprécié la visite du château d’Hikone !

Les lieux sont très bien conservés, la cours du château est grande et les bâtiments nombreux (bien que tous ne soient pas visitables). J’aime aussi le principe d’avoir un château pas très accessible, où il faut faire l’effort d’emprunter un chemin, monter et bien marcher. Ça m’a fait pensé à certain châteaux forts français 🙂

Bien qu’avec l’entrée, nous pouvions visiter le jardin adjacent au château, le Genkyu-en (玄宮園), le temps en avait décidé autrement : une belle averse de pluie, bien persistante, juste à notre sortie du château ! Avec notre premier fils, âgé à l’époque de 5 mois, il était préférable de ne pas lui faire prendre froid et de prendre le chemin du retour 🙂

Tant-pis, une autre fois, peut-être ?

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N’hésitez pas à y faire un tour :)

5 Commentaires

N'hésitez pas à donner votre avis :-)