Gifu Takayama Voyages

Takayama et son Sanno Matsuri

Un des plus beaux Matsuri du Japon !

Reprenons le « Sakura trip 2013 » avec la suite de notre visite de Takayama (高山市).

Après mon tour de la ville aux aurores, une bonne douche et un bon petit déjeuner à l’hôtel,  nous voilà prêts pour le fameux Sanno Matsuri (春の高山祭), considéré comme l’un des trois plus beaux matsuri du Japon, rien que ça !

Imaginez alors un peu la foule qui s’y déplace et nous au milieu de tout ça, avec notre poussette et notre fils de 10 mois 😀

Takayama-sanno-matsuri-sakura-riviere-miyagawa

Sur la route ♪

 

Un peu d’histoire

Le Sanno matsuri de Takayama est le festival qui fête le printemps, fortement lié au sanctuaire Hie Jinja (日枝神社高山), construit en 1141 et d’où le festival commence sa procession.

Ce matsuri est l’un des plus ancien du Japon : il prend place tous les ans, depuis environ l’an 1600, tous les 14 et 15 avril, après l’aval cérémonial du sanctuaire (le 1er mars).

Le 14 avril, ce sont, comme pour la majorité des matsuri japonais, les habitants des quartiers de Takayama, qui, vêtus de costumes traditionnels, commencent à défiler depuis le sanctuaire Hie-jinja.

Ensuite, ce sont les fameux Yatai (祭屋台) de Takayama (à ne pas confondre avec les stands de Fukuoka), ces immenses « chars » japonais traditionnels, dont la plupart ont plus de 300 ans, qui arrivent de plusieurs quartiers, poussés ou portés et se rejoignent sur la grande place du quartier ancien, pour commencer des spectacles de marionnettes anciennes, dédiés aux Dieux.

Le soir, une fois la lumière du jours tombée, les Yatai sont ornés de lanternes japonaises et ils parcourent à nouveau les rues de la ville.

Le 15 avril est le jour principal du matsuri, où les « vrais » spectacles de marionnettes ont lieu, devant une foule encore plus importante.

 

Notre Sanno Matsuri

Nous ne voulions pas partir tard pour le matsuri, mais entre ma balade du matin, le temps de prendre le petit-déjeuner et notre jeune fils, finalement, nous ne sommes pas partis si tôt de l’hôtel et n’avons pas pu assister au départ du matsuri, qui a lieu au sanctuaire Hie.

Peu importe, la parade et le rassemblement qui auront lieu dans la ville, seront déjà intéressants ! 🙂

Takayama-sanno-matsuri-arriere-yatai

C’est grand ce truc !

Takayama-sanno-matsuri-deco-cote-yatai

Mais vachement joli !

Très rapidement, une fois la première rue des quartiers anciens rejoint, nous avons aperçu notre premier Yatai et… Wah ! Déjà, c’est super haut ! Et puis, malgré l’âge, ils sont quand même très bien conservés, superbement dorés et décorés.

La foule n’était pas encore très importante, plutôt dispersée, un peu comme nous, avec quelques personnes passant par-ci par-là, un peu par hasard.

Mais très vite, les gens s’agglomèrent autour du Yatai qui reste garé en pleine rue en attendant ses « tireurs » et il faut être patient pour avoir ce genre de photo 😮

Takayama-sanno-matsuri-yatai-gros-plan

De près c’est encore plus beau

En continuant dans la rue, les commerçants ouvrent enfin et les anciennes boutiques traditionnelles deviennent un peu plus vivantes.

Takayama-sanno-matsuri-entree-relax

Takayama-sanno-matsuri-boutique-omiyage-sake

En continuant, nous croisons un Yatai en mouvement, accompagné de ses suiveurs et qui se dirige vers le point de regroupement.

Takayama-sanno-matsuri-foule-yatai

Au Japon, on rêve de s’appeler Moïse; des fois 😮

Takayama-sanno-matsuri-foule-yatai-cote

Les marionnettes commencent à sortir

L’avancée n’est pas des plus rapide, alors en traversant encore deux ou trois petites rues, nous trouvons de plus en plus de personnes attendant, sans doute, à des points stratégique pour le « défilé » qui arrive depuis le sanctuaire Hie jinja.

Takayama-sanno-matsuri-attente-defile-sous-sakura

On est prêt !

Takayama-sanno-matsuri-costume-matsuri

Au bal masqué oh hé oh hé ♪

Ensuite, très vite, nous avons pu rejoindre la grande place, où il y avait déjà nettement plus de monde et où tous les chars convergeaient.

Déjà, plusieurs Yatai étaient regroupés et commençaient à se positionner sur la place et d’autres arrivaient, accompagnés de toujours plus de monde.

Takayama-sanno-matsuri-geneur-photo

Appareils photo, caméscopes, perches et mains en l’air à gogo !

Pendant cette mise en place, selon les chars, les personnes perchés, jouaient de la musique, faisaient des signes à la foule ou mettaient en place les marionnettes et des fois, tout ça à la fois !

Takayama-sanno-matsuri-mat-gui-yatai

Humain ou marionnette ? 😮

Takayama-sanno-matsuri-poupee-joueurs-flute-japonaise

Beaucoup de jeunes présents 🙂

Tout ce « trafic » engendre des croisements et des rotations qui ne font pas des plus simples à négocier, surtout vu le poids, la hauteur/largeur et la longueur de ces chars. On oublie d’ailleurs très souvent le véritable danger de ces matsuri, surtout pour les visiteurs, pas toujours très regardants ni attentifs aux festivaliers durant leurs manœuvres…

Takayama-sanno-matsuri-yatai-croisement

T’es sûr que ça passe ? 😮

Takayama-sanno-matsuri-yatai-croisement-foule

Ça passe large ! *bruit de cartilage*

Très vite, la grande place devient noire de monde et les Yatai arrivent de tous les côtés, pour se mettre en place, dans une position assez particulière : à la fois face à face, mais également un peu en arc-de-cercle.

Takayama-sanno-matsuri-yatai-position-place-foule

On s’imagine mal les efforts requis pour positionner ces Yatai

Du coup, il faut essayer de se faufiler pour arriver à profiter du spectacle, mais également prendre des photos.

Takayama-sanno-matsuri-yatai-enfants

Takayama-sanno-matsuri-yatai-marionnette

Le Guignol à la japonaise ? 😮

Takayama-sanno-matsuri-yatai-papy

Le boss vous surveille !

Takayama-sanno-matsuri-yatai-cote-detail-dorures

Comme c’est le cas pour la plupart des matsuri japonais, ça fait toujours plaisir de voir toutes les générations participer au Sanno Matsuri : il y a beaucoup d’enfants perchés dans les Yatai, mais aussi, pas mal de personnes âgées dessous, pour les porter/tirer ou mettre en place les mécanisme pour manipuler les marionnettes, mais également beaucoup de personnes costumées !

Takayama-sanno-matsuri-yatai-papy-mamy-porteurs

Ils sont où les jeunots là ? 😮

Takayama-sanno-matsuri-yatai-petites-filles

Kawaii !

Takayama-sanno-matsuri-yatai-enfant-ojigi

Senpai ?

Quand tout est à peu près en place, c’est le moment de sortir les cales et surtout, ouvrir la trappe secrète et mettre en place le mécanisme de gestion des marionnettes.

Takayama-sanno-matsuri-yatai-depose

Petit périmètre VIP 🙂

Takayama-sanno-matsuri-yatai-petite-fille

Ces dorures de fou !

Takayama-sanno-matsuri-yatai-petite-fille-perchee

Ça se conduit à 3 ans, easy 🙂

Takayama-sanno-matsuri-yatai-cache-interieure

Système de poulies à gogo

Après avoir fait un peu le tour de tout ça, la fin de matinée approchait et tout allait un peu se calmer, jusqu’au début de l’après-midi. Nous avons donc repris la route, à travers les ruelles de Takayama et croisé, un peu partout, les participants en plein repos bien mérité !

Takayama-sanno-matsuri-yatai-papy-repos

Un matsuri sans alcool n’est pas un matsuri !

Takayama-sanno-matsuri-yatai-pause

Pause miam

La bonne humeur était vraiment là et un papy à même proposer de partager son sake à ma mère 😮

Et après ce petit tour, nous avons juste le temps de faire quelques emplettes (qui à dit Sake ? :D) que l’heure de déjeuner était déjà arrivée.  Nous avons eu la chance de trouver un petit restaurant pas si plein que ça, malgré le matsuri et nous avons pu profiter une dernière fois des spécialités de la région, car malheureusement, il nous était impossible de rester l’après-midi et surtout la nuit pour profiter du Sanno Matsuri et de son spectacle de marionnettes éclairés aux lanternes : tous les hôtels étaient pleins le samedi et dimanche soir, depuis très longtemps :/

Mais c’est pas grave, vu que la prochaine destination sera… KANAZAWA 😀

 

En conclusion

Le Sanno Matsuri mérite bien sa place dans les plus beaux matsuri du Japon, même s’il est vrai qu’il est beaucoup moins « vivant » (plus calme) que le Sanja Matsuri d’Asakusa, par exemple.

Les Yatai sont vraiment magnifiques et très bien conservés. La bonne humeur est omniprésente et malgré la foule importante, on passe quand même un bon moment, même avec une poussette et un bébé ! 😀

Et puis, Takayama est une ville tellement agréable, que tout est réuni pour passer un excellent Matsuri 🙂

Alors n’hésitez pas à rajouter ce matsuri dans vos planning, mais avant, pensez à réserver un hôtel (bien) à l’avance 😮

Petit HS perso : Je pense que vous l’avez remarqué, mais la fréquence de publication a pas mal diminuée. Tout d’abord, depuis plusieurs mois, j’ai énormément de travail au bureau, des projets qui ne font que d’arriver tous en même temps. Et surtout, si vous suivez ce « Sakura trip 2013 », vous savez qu’il fait parti d’un voyage partagé avec mes parents.

Malheureusement, le 10 mai dernier, j’ai perdu brutalement mon père, des suites d’un cancer du poumon et vous comprendrez bien qu’il était assez difficile de revenir sur ce voyage dernièrement et surtout d’en traiter les photos. Bien entendu, ça commence à revenir et j’espère, malgré le travail toujours présent (et en plus une grosse restructuration/audit en cours, suite au rachat de ma société par un groupe américain), réussir à améliorer cette fréquence d’articles, vu qu’en plus, il me reste tellement à poster et qu’un prochain voyage pointe son nez en fin d’année 🙂

Je voulais aussi en profiter pour vous rappeler, même si on l’entend à longueur de journée, d’arrêter la clope, de rester raisonnable sur l’alcool et autres substances, car je sais très bien que quand on est jeune, on se croit invincible et qu’on ne pense pas vraiment au futur, mais justement, pensez bien qu’un jour vous aurez des enfants. Vous les verrez grandir bien sûr, mais à leurs tour, ils auront des enfants et c’est ces enfants, vos futurs petits enfants, qui auront besoins de leurs papy et mamie.

Alors soyez intelligents et surtout raisonnables 🙂

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)