Ishikawa Kanazawa Voyages

Le Château de Kanazawa

Pre et post travaux de la porte Kahoku

En cette veille de réveillon de noël, je vais vous parler de mes visites du Château de Kanazawa, dont la première à eu lieu… le 23 décembre 2007.

*Musique mystique*… Coïncidence ? 😉

 

Allez… un peu d’histoire ?

Édifié en 1580 par Sakuma Morimasa (佐久間 盛政), le Château de Kanazawa (金沢城) est rapidement passé sous le contrôle du clan Maeda, 1592, lors de leurs prises de pouvoir sur la région.

Il fut à plusieurs reprises ravagé (1620, 1631, 1762 et 1881) par les flammes lors des guerres et toujours reconstruit !

En 2000, un long chantier de restauration à commencer, pour s’achever en 2005,
avec entre autre la restauration complète des tours Tsuzuki et Hishi.

Malgré tout ça, de vieux bâtiments ont résisté au temps et aux guerres, dont la magnifique Porte Ishikawa (1788), la salle Tsurumaru et le Sanjukken Nagaya.

Lors de ma première visite en 2007, des travaux de restauration extérieurs avaient toujours lieu, jusqu’en 2010 où la Porte de Kahoku à vue le jour.

Des travaux de réaménagement des jardins et bassins extérieurs étaient toujours en cours en 2010.

 

L’une des entrées du château de Kanazawa, côté jardin

Alors ce château ? C’est comme en France ?

En 2007, lors de mon premier séjour au Japon, je n’avais bien évidement jamais encore visité de château japonais et en tant que bon français, habitué aux châteaux français du type Versailles, Châteaux de la loire, etc… Je vous avoue que j’ai été franchement déçu sur l’intérieur du Château de Kanazawa !

Pourquoi déçu ? Tout simplement, car un château pour moi, c’est des salles meublées, des dorures, des peintures, des objets de déco, du beau et ancien mobilier, des armures de chevaliers, etc…

Mais dans le château de Kanazawa… il n’y avait rien de tout ça… même pas une armure de samouraï ! :-/

 

Mais alors… ça vaut les 300 yens la visite ?

Honnêtement… tout dépends de ce que vous attendez d’un château !

Si vous avez la même vision que ce que j’ai décrit un peu plus haut, alors oui, comme moi, vous allez forcement être déçu, car c’est grand et vide…

Par contre, si vous êtes curieux de l’architecture, des techniques utilisées, que vous voulez découvrir comment les « guerriers » de l’époque défendaient la ville, ou encore admirer la vue, ce sera 300 yens bien amortis ! 🙂

À noter qu’il vous faudra maîtriser au minimum l’anglais pour bien comprendre les explications (comme quasi toute visite au Japon) et que l’on vous remettra des magnifiques chaussons de visite, à taille unique !

Et… j’espère que vous n’avez pas les pieds trop grands… comme moi ^^

Attention… chaussons petits : plus longue sera la visite, plus mal vous aurez… ^^

 

Les 12 travaux ?

Lors de ma visite en décembre 2007, une très grande partie extérieure du château était en travaux, rendant l’accès (par derrière) un peu difficile, surtout en hiver.

Je me suis demandé à l’époque ce que cachaient ces travaux… Et j’ai eu la surprise, durant l’été 2010 de découvrir la magnifique Porte de Kahoku, que je n’ai pas pu visiter, car nous sommes arrivés après 16H00 ! :-/

La Porte de Kahoku, finalisée, marquant l’entrée du Château Kanazawa de son imposante présence !

Mais cette porte est vraiment MAGNIFIQUE !

Les artisans ont fait un travail impressionnant, tout en utilisant les techniques d’autrefois… Bien évidemment, on se rend compte que la Porte est « neuve », mais d’ici quelques années, un peu usée par le climat, elle entrera parfaitement dans le panorama du château !

En voyant ça, on se dit que le Château de Kanazawa devait vraiment être superbe et on comprend vraiment pourquoi de tel travaux (+ de 10 ans !) ont été menés…

 

Un jardin ?

Ambiance Zen et apaisante, idéale pour une pause après une bonne journée de marche 😉

Plutôt qu’un jardin immense à la Versailles, une belle ballade vous attends tout autour du château, très agréable en été (bien qu’un peu humide), vous atteindrez en plus un petit point de panorama plutôt sympathique, duquel vous aurez une très belle vue du château, ainsi que sur les environs de Kanazawa.J’ai également bien apprécié le petit jardin et son bassin situé dans la cours intérieur du château. L’entrée y est libre et gratuite et c’est vraiment très apaisant comme petit jardin.

 

Et puis… avec le Kenroku-En à quelques pas… le Château de Kanazawa a-t-il vraiment besoins d’un immense jardin… ? 🙂

À noter que l’extérieur du château était toujours en travaux durant l’été 2010, j’aurai peut-être de nouvelles surprise lors de mon prochain passage… ? J’espère !

 

C’est tout ?

Pour conclure, vous aurez bien compris que le Kenroku-En et le Château de Kanazawa sont deux lieux à ne pas rater à Kanazawa, en plus très pratique à visiter car très proche.

Par contre, il faut aimer marcher, le Kenroku-En est vraiment grand et le domaine du château est également immense !
C’est vraiment très agréable à faire, autant l’un que l’autre, mais peut être à réserver peut être aux plus courageux ?

Mais c’est largement faisable en une après-midi ou une matinée, voir 1 journée pour les personnes un peu plus âgées 🙂

 

Bye Bye Kanazawa ?

Cette article clôture ma série sur Kanazawa, qui j’espère vous aura intéressé et donné l’envie d’inclure dans vos périple au Japon cette ville de la région Chūbu, souvent oubliée ou méconnue !

Mais vous me connaissez, je ne vais pas abandonner Ishikawa comme ça… 😉

 

En été

En hiver

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N’hésitez pas à y faire un tour :)

2 Commentaires

N'hésitez pas à donner votre avis :-)