Articles Japon Environnement Ishikawa Komatsu Voyages

La Mer du Japon et les plages de Komatsu

La propreté japonaise... Ou pas !

Cette fois, on va s’éloigner un peu des lieux de visites où tout est propre et joli, pour se pencher sur quelque chose qui m’a choqué lors de ma première visite au Japon : Les plages de la mer du Japon, à Komatsu !

Pour vous rafraîchir la mémoire, Komatsu est une ville de taille moyenne (pour le Japon en tout cas) qui s’étends sur environs 370km².

De part sa superficie, une partie de la ville est bordée par la Mer du Japon.

De grandes plages, mixant galets et sable fin, sont donc présentes sur le littorale de Komatsu : bonne nouvelle me diriez-vous ?

Pas vraiment !

 

Pourquoi ? * retour en arrière *

Lors de mon premier passage à Komatsu, j’ai voulu voir la mer du Japon et les plages du coin, malgré le temps (on était en hiver), pensant que cela serait, dans le pire des cas, comme les plages au Nord de la France (venteux, froid, mais tout de même sympa).

La route pour y aller est très agréable, on traverse même un ancien et long pont dont l’entrée est « gardé » par de magnifiques statues anciennes, donc tout va bien.

Mais une fois arrivés sur place, quelle surprise de trouver, à la place d’une plage, une mini déchetterie en plein air !

Certes, en hiver les plages, même en France, ne sont pas des plus propres, surtout avec le vent, les tempêtes et tout ce qui est ramené par l’eau… mais ce n’est pas sale à ce point !

Et tout ce qui était sur la plage, n’avait pas été ramené QUE par la mer…

Le plus fort, a été de voir sur la plage, deux japonais jouer avec du… papier toilette !

Ils avaient l’air heureux à s’envoyer et dérouler des rouleaux de « PQ » sur la plage, près des déchets…

Bref, j’ai vraiment été choqué par la propreté de la plage et encore plus de voir ces deux jeunes japonais jouer avec leurs rouleaux de « PQ » !

mer du Japon

Voyez par vous même les brises vague et la propreté de la zone…

 

La protection du littorale

Comme vous pouvez le voir sur les photos, des brises vagues sont disposés tout le long de la plage.

Pour continuer de râler un peu : il y a souvent des alertes de Tsunami et tempête dans la région et j’espère vraiment que rien de semblable au Tsunami du 11 mars 2011 n’arrivera dans la zone, car il y a vraiment zéro protections !

Rien qu’un Tsunami de quelques mètre fera d’énorme dégâts dans la zone, vu ces petits brises lames et le relief plat des abords de la mer…

C’est vrai que la puissance des séismes dans la région n’est généralement pas très élevée, mais comme on dit, il ne suffit que d’une fois !

Espérons que des projets de protection du littorale sont en cours dans la région.

 

Pour finir

Même si la plupart des (jeunes) gens idolâtre ce pays, n’iront pas plus loin que deux ou trois quartiers de Tokyo, à travers cet article, j’ai voulu mettre en avant, que comme chaque pays, le Japon n’a pas que des bons côtés et qu’il ne faut pas s’attendre à arriver à « Candy Land » (ça fait un peu plus japonais que Bisounours Land :p) lors d’un voyage au Japon.

Et vous, avez-vous déjà été choqués par le pays, dit, de la propreté ?

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.