Ishikawa Kanazawa Voyages

Le sanctuaire Oyama

Un mélange d'architecture

Vous connaissez maintenant mon attachement à Ishikawa, on reste donc dans la région et toujours à Kanazawa pour ce nouvel article, c’est pour cela, qu’aujourd’hui je vais vous parler du sanctuaire Oyama (尾山神社).

 

Un peu d’histoire ?

À l’origine construit en 1599, à Utatsuyama (卯辰山) (situé un peu à l’Est de Kanazawa), le sanctuaire Oyama a été déplacé sur son lieu actuel ,en 1873, en lieu et place du palais de Kanaya (où plusieurs générations de seigneurs du fief de Kaga y vécurent).

Ce sanctuaire a été érigé et dédié aux fondateurs du clan Maeda : Maeda Toshiie (前田 利家) et Maeda Matsu (前田 まつ, son épouse).

Le sanctuaire Oyama est célèbre pour son portail principal dont l’architecture est un mélange de style européen (vitraux hollandais), chinois et japonais !

Son troisième étage aurait également servis de phare aux marins et pêcheurs de la région.

 

Le sanctuaire Oyama

Situé à deux pas du jardin du château de Kanazawa, vous pourrez y accéder en bus en vous arrêtant à la station Minami-cho, puis en marchant un petit peu.

L’entrée est gratuite, vous pourrez ainsi profiter du temple et de son jardin.

sanctuaire Oyama

Attention, glissant en hiver, prévoyez du change 😉

Personnellement, y étant allé en hiver, je n’ai pas pu profiter du temple, mais simplement du jardin, qui est vraiment bien étudié et vous donnera un avant goût du Kenroku-en ou vous en rappellera certain côté (selon le sens de vos visites :p).

Comme dans le Kenroku-en, vous croiserez un bon nombre d’employés prenant soin du jardin et si vous y aller en hiver, vous ne serez plus surpris de croiser ces toiles d’araignées géantes 😉

 

Us et coutumes

Lorsque vous visitez un Shrine au Japon, il y a plusieurs gestes / pratiques à respecter, pour ne pas passer pour le vilain envahisseur Gaijin :

Enjamber :

Très souvent, sous un portail, ou à l’entrée des temples, il y a une sorte de poutre en bois au sol, faisant toute la largeur du portail ou de l’entrée.IL NE FAUT PAS MARCHER DESSUS ! La bonne pratique est de l’enjamber.

Se laver les mains :

sanctuaire Oyama

Respectez les lieux et les rites en vous purifiant

Dans tous les Shrine, vous trouverez, non loin de l’entrée, un genre de lavoir (bassin en pierre pour les plus jeunes qui n’ont jamais connu le bon vieux lavoir :p), relié à une arrivée d’eau (voir à une eau de source, selon les lieux).
Vous y trouvez également des genre de « louche » en bois (bambou).

Bien entendu, ne vous lavez pas les mains au dessus du « bassin », mais à l’extérieur (des rigoles entourent les bassins, pour évacuer l’eau).

La bonne pratique est de TOUJOURS vous laver les mains (au minimum) lorsque vous entrez dans un Shrine, cette coutume permet de vous purifier avant de rentrer dans un lieu Saint.Certaines personnes utilisent également cette eau pour faire des bains de bouche : mais ne la buvez pas… dans la plupart des cas, l’eau est non potable (c’est indiqué, en japonais, mais également avec un dessin très clair).

N’oubliez pas, également de TOUJOURS retourner la « louche » quand vous la reposez.

La prière :

Bien sur, ce n’est pas obligatoire et cela ne regarde que vous si vous souhaitez prier. Mais sachez qu’il y a un genre de rite à respecter :

  • Lancer une pièce (ou un billet) du montant que vous souhaitez dans la « caisse » en bois
  • De temps en temps, une ficelle avec une cloche ne se trouve pas loin, vous pouvez la secouer avant votre prière (en général c’est à la fin)
  • Mettez vous bien droit, face à la divinité du lieu en question, joignez vos main (en « triangle », un peu comme la pose du Bouddha)
  • Fermez les yeux, priez en silence
  • A la fin de votre prière, tapez deux fois dans vos main (toujours en pose Bouddha)
  • Inclinez vous en gardant vos mains liées

(Ceci est valable pour les sanctuaires Shintoïste)

Bien sur, il s’agit des rites religieux que j’ai relevés, il peut y en avoir d’autre.
Je ne parle pas non plus des gestes basiques, à savoir ne pas crier, ne pas toucher à tout, ne pas jeter des papiers, etc…

A noter : Dans certain Temple/Shrine, il existe un « tampon »/signature (Goshuin, ご朱印), voir plusieurs, qui sont disponible auprès des moines pour quelques centaines de yens (200/300 Yens selon les endroits). Vous devrez auparavant acheter un genre de petit carnet (Goshuin-cho, 御朱印帳), que ces moines pourrons Calligraphier et/ou tamponner.
Ainsi vous repartirez avec un petit souvenir de votre visite.

 

Mots de la fin

Je trouve que c’est une halte intéressante, que je vous conseillerais plutôt avant qu’après avoir visité le couple château / Kenroku-en.

Ce n’est pas un passage obligatoire de Kanazawa, mais je vous le recommande au moins pour admirer ce magnifique portail 🙂

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N’hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)