Ishikawa Voyages

Le Temple Natadera

Ou le Temple creusé dans la montagne...

Je vais vous parler d’un endroit situé à Ishikawa vraiment extraordinaire et surtout très atypique : le Temple Natadera (那谷寺).

J’ai trouvé très peu, si ce n’est aucun sujet traitant de ce lieu sur Internet, si ce n’est son site officiel et des sites de l’office de tourisme d’Ishikiwa… Chouette un article inédit en approche et en plus concernant Ishikawa 😀

Commençons par le maintenant célèbre…

 

Un peu d’histoire

Ce temple ou plutôt ce monastère de l’école Shingon (眞言 / 真言) a été fondé en 717 par le moine Taichô sur un vaste domaine de 231 000 m².

Les Maeda sont dans la place : En 1640, Maeda Toshitsune (前田 利常) fit restaurer le pavillon principal et développa l’endroit, en y faisant construire une pagode à 3 étages, le pavillon des encens, un beffroi et une salle d’étude.

L’empereur du Japon en personne de l’époque, Kazan Tennō (花山天皇) aurait nommé lui même ce Temple, l’ayant trouvé supérieur aux 33 lieux spirituels de l’ouest, en composant le mot « Nata » d’après les premières syllabes du 1er lieu spirituel (le Mont Nata) et le 33ème (le Mont Tanigumi).

Temple Natadera

L’entrée du temple

 

Le temple Natadera

Après avoir franchi l’énorme Torii, vous entrez dans une allée verdoyante,
entourée de cèdres et camélias centenaires, vous menant directement dans… le coin Omiyage ! (bah oui, même à la campagne et dans les temples, on reste au Japon, pays du commerce ^^)

Laissons tomber le magasin souvenir pour le moment, vous le retrouverez à la sortie de toute façon ne vous inquiétez pas 😉

La suite de la visite se déroule au fil de votre envie : en effet, le domaine étant vraiment vaste (231.000m², pour rappel), vous aurez toute liberté d’alterner la visite des bâtiments (comme le pavillon des encens, construction traditionnelle où plusieurs objets d’époques sont exposés) tout comme faire le tour du domaine façon mi randonnées, mi « escalade ».

Quand je dis escalade, ne vous attendez pas à enfiler les gants, le casque et vous rappeler que tous vos mousqueton sont resté à la maison, en France !

Simplement, l’endroit étant « creusé » dans la montagne, des escaliers ont été aménagés dans la roche, vous permettant de monter (bien monter même… attention au vertige) sur un flanc de la montagne, où vous pourrez découvrir de petit autel pour prier.

Ces flancs / rochers auraient d’ailleurs été formés par des éruptions volcaniques sous-marines.

Temple Natadera

Grimpette entre les rochers volcaniques

Vous trouverez même un tunnel, creusé dans la roche, débouchant sur un plan d’eau et qui, en continuant, vous permettra de rejoindre une sorte de terrasse (ressemblant, en plus petit, un peu à celle du Kyomizu-dera de Kyoto) vous donnant une vue magnifique sur tout le domaine !

De là haut, pour ceux à qui manque le côté nature, vous pourrez refaire le chemin vers l’entrée, à travers un sentier mixant forêt et petit chemin de pierre.

 

Il est où le côté extraordinaire et atypique alors ?

Pour l’extraordinaire, de mon point de vu, le Temple ou plutôt ce vaste domaine permet de réconcilier tout le monde pendant la sortie :

– ceux qui n’aiment pas trop bouger pourront faire le minimum et attendre les autres en sirotant un mâcha bien chaud / frais selon la saison

– ceux qui aiment les visites type « intérieur » / musée auront aussi de quoi faire

– ceux qui préfèrent la nature, les ballades en forêt, grimper, auront aussi de quoi s’occuper et pas qu’un peu !

Enfin, on peut mélanger un peu tout ça et passer une excellente après midi, en découvrant un lieu historique bien conservé et surtout magnifique !

Et l’atypique… le lieu tout simplement, vraiment magique, avec ces Jizô cachés dans les cavités de la roche, ses coins de grimpette permettant de découvrir des autels cachés, un tunnel à travers la roche débouchant sur un plan d’eau dont vous n’auriez même pas imaginer l’existence et le sentier caché dans la forêt, ou les amoureux de Naruto pourront s’imaginer revivre les traversés du ninja à travers la forêt ^^

Bref, un lieu que je recommande et qui, j’en suis persuadé, intéressera tout le monde, de part les diverses activités possibles !

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N’hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)