Ishikawa Kanazawa Voyages

Visitez Kanazawa en une journée

Que peut-on faire en une journée à Kanazawa ? :)

Si vous suivez ce blog, vous savez que Kanazawa (金沢市) est ma ville de coeur au Japon : Elle fait partie de ma région d’adoption, Ishikawa (石川県) et c’est surtout la ville de mon premier gros coup de coeur au Japon, avec son jardin, la magnifique Kenroku-en ! 🙂

Alors, tout en continuant le récit du « Sakura trip 2013 », j’ai décidé de regrouper en un article, un exemple de ce que vous pouvez faire et visiter à Kanazawa, en une journée.

Visitez Kanazawa journee-kanazawa-maison-traditionnelle

 

Notre arrivée à Komatsu

Nous sommes partis de Takayama (高山市) en fin d’après-midi, juste après la première journée du Sanno Matsuri, pour arriver en début de soirée à Komatsu.

Le temps d’installer mes parents à l’hôtel, donner les cadeaux (Omiyage – お土産) de France, obligatoires, aux beaux-parents et de rentrer, pour notre part, déposer les bagages et prendre une douche, que nous voilà de retour à leurs hôtel, pour manger tous ensemble dans le restaurant Hikiyama, le restaurant japonais de l’hôtel Sunroute de Komatsu.

C’était en plus l’occasion de fêter l’anniversaire du beau-père, qui a eu la surprise de voir un gâteau arriver à la fin 😮

Ma belle-mère connait du monde à l’hôtel, nous avons donc été très bien accueillis au restaurant et nous avons dîné dans une de leurs pièces fermées, ce qui est très appréciable, surtout avec un bébé.

Pour vous montrer le niveau de ce « restaurant d’hôtel » et vous mettre l’eau à la bouche… voici une partie du dîner, sous forme de Kaiseki (d’Ishikawa).

Mais ne salivez pas trop, gardez-en pour la fin, car je vous réserve une présentation d’un autre restaurant, à Kanazawa, avec une fois encore, un beau Kaiseki d’Ishikawa… 🙂

Visitez Kanazawa journee-kanazawa-riviere-pont

 

Visitez Kanazawa : Ce que vous pouvez faire, en un jour

Avant tout, il est important de préciser qu’étant avec mes parents et surtout mon fils et sa poussette, la journée s’est déroulée tranquillement, sans se presser. Mais vous allez voir que le bon côté de Kanazawa est que l’on peut voir pas mal de choses, sans courir 🙂

Départ de la gare de Komatsu, munis de nos Railpass, ce qui nous a permis de profiter du trajet en Thunderbird et de rejoindre Kanazawa en 15 minutes, au lieu de plus du double en train local (j’ai une préférence pour l’ambiance du local par contre).

Après avoir flâné un peu dans la gare de Kanazawa, surtout dans le coin Omiyage, direction Oyama jinja, un petit sanctuaire à l’architecture très particulière.

journee-kanazawa-oyama-jinja-entree-torii-tour-face

J’adore cette porte ! C’est un peu l’arc de triomphe de Kanazawa ? 😮

Sa visite est assez rapide, mais j’aime beaucoup l’ambiance que ce lieu dégage, avec son petit jardin très calme (ayant déjà réalisé un article sur ce sanctuaire shinto, je vous invite à le consulter pour en savoir plus).

journee-kanazawa-chateau-douves-exterieures-sakura

Imaginez ces lieux en pleine floraison 🙂

Ensuite, direction le château de Kanazawa, qui se trouve tout prêt du sanctuaire.

Le château est bien sûr reconstruit et depuis quelques années, un vaste programme a été lancé par la ville, afin de reconstituer les lieux tels qu’ils étaient à l’époque. C’est vraiment plaisant, car à chaque nouvelle visite, quelque chose de nouveau est sorti de terre ! 🙂

Nous étions à quelques semaines de la pleine floraison des cerisiers, très en avance en 2013, donc il n’en reste plus beaucoup, mais la balade reste très agréable et si vous voulez en faire vraiment le tour, assez longue.

Visitez Kanazawa journee-kanazawa-chateau-pont-pierre-cerisier

Un survivant ! 😮

Nous avons ensuite laissé mes parents visiter l’intérieur du château et les attendions dehors, avec mon fils, qui cassait la croûte tranquillement (Pour un article complet sur le château de Kanazawa, c’est par ici).

Après ces deux visites, l’heure de déjeuner se rapprochant à grand pas, direction le marché Omicho !

Je n’ai pas pris de photo dans le marché, car même si les japonais à Kanazawa sont plus cool que ceux de Tsukiji, je n’en garde pas un très bon souvenir et depuis j’évite.

Mais ce marché est vraiment très plaisant, assez grand (mais pas trop) et surtout très bien fourni en produits frais et produits de la mer ! Et comme dans beaucoup de « poissonnerie » au Japon, vous pouvez acheter ou déguster sur place.

Mais le but principal de notre visite au marché, c’était de pouvoir déjeuner dans le restaurant de donburi Kaisen Hirai (ひら井 本店), réputé pour ses donburi de fruits de mer très frais !

Malheureusement, vu l’heure un peu tardive, le restaurant était plein et l’attente un peu longue… Mais ! Ils possèdent un deuxième restaurant, en dehors du marché, mais à deux pas et, service japonais oblige, une charmante jeune femme a fait tout le trajet avec nous, afin de nous accompagner à l’entrée ! 🙂

journee-kanazawa-restaurant-kaisen-hirai-kaisen-donburi

Un peu cher (2900¥), mais vraiment extrêmement bon et frais ! 😮

Elle est pas belle la vie, à Kanazawa ? 🙂

Une fois le ventre plein, direction le grandiose Kenroku-en, à pieds. Ce n’est pas si loin et ça fait une bonne balade digestive.

journee-kanazawa-jardin-kenrokuen-sakura-lanterne

Les pétales chutent…

Ce jardin… J’y suis allé durant quasiment tous mes voyages au Japon et je l’ai visité pendant les quatre saisons. Je commence à bien connaitre ses différents sentiers et pourtant, chaque visite est une nouvelle fois rafraîchissante, avec un grand bol de zen en pleine tête (Pour consulter l’article complet sur le Kenrokuen, c’est par ici).

Et si je devais vous conseiller la meilleure saison pour y aller… Je serai assez embêté : il est si différent selon la saison, tantôt agité, tantôt calme, tantôt fleuri, tantôt froid, …, que le plus simple serait d’y aller pour les quatres et de vous faire vous même votre propre opinion… 🙂

Finalement, nous avons fini l’après-midi dans le parc, tranquillement, avant de rejoindre le centre ville et notre rendez-vous du soir… Le restaurant Hanano (はな乃)

Mes beaux-parents devaient nous y retrouver vers 18H, mais n’étant pas là, nous avons tué le temps dans le centre commercial tout proche.

Je ne sais pas si vous le savez, mais le Kaiseki (懐石) qui est souvent mis en avant ou proposé dans les restaurant, est celui de Kyoto. Mais celui d’Ishikawa fait également parti des plus connus au Japon 🙂

Visitez Kanazawa journee-kanazawa-restaurant-hanano-はな乃-poisson-patate-douce

Bah alors, il est qu’à Kyoto le raffinement ? 😮

Ça donne pas envie d’aller à Kanazawa tout ça ? 😉

La propriétaire est une amie de ma belle-mère, donc je peux vous dire, qu’encore une fois, nous avons été vraiment bien reçu !

Et mon beau-père à (encore) eu le droit à un gâteau d’anniversaire surprise 😮

journee-kanazawa-higashi-chaya-gai-jeunes-maries

Un couple de jeunes mariés en pleine séance photo, dans le vieux quartier d’Higashi Chaya

 

Deuxième jour, suite de la visite de Kanazawa

Après le (très) bon dîner de la veille, qui a fini tard (principalement car nous sommes rentrés en voiture à Komatsu, depuis Kanazawa), cette journée a commencé très tranquillement, loin des aurores.

Nous avons repris les mêmes habitudes, commencer par un petit tour au coin Omiyage de la gare de Kanazawa, une fois arrivés, puis ensuite, direction le « tourism center » afin d’acheter notre one day pass et de commencer la journée par la visite du quartier ancien d’Higashi Chaya et celui des Geisha de Kanazawa !

journee-kanazawa-higashi-chaya-gai-geisha-formation

Il n’est pas rare d’y voir une Geisha pratiquer d’un instrument à l’étage

Oui, Kanazawa est également connu pour son école de Geisha et c’est dans ce quartier, qu’elles continuent à recevoir leurs formations.

Mise à part les Geisha, ce quartier ancien est rempli de boutique et restaurants. Toutes les façades sont vraiment très très bien entretenues et les intérieurs très propre 😮

Au mois d’avril, les couples de mariés se succèdent dans les ruelles d’Higashi, pour leurs book photo et il est souvent marrant de voir leurs escortes et photographe s’agiter 😀

journee-kanazawa-higashi-chaya-gai-jeunes-maries-photographe-acrobatique

Le photographe Ninja !

journee-kanazawa-higashi-chaya-gai-jeunes-maries-marchant

Un autre joli jeune couple, mitraillé par le ninja  🙂

Le quartier est assez petit, donc on peut en faire rapidement le tour, sauf si vous aimez traîner de boutique en boutique.

Mais une des boutiques qui mérite toujours un bon arrêt, c’est la boutique de la société Hakuza : Kanazawa est connue, entre autre, pour son Or et plus particulièrement ses feuilles d’or.

Dans ce magasin, vous trouverez tout un tas d’objets avec de l’or, allant du bol laqué à des lotions de beauté enrichies d’or.

Et ce qui est intéressant dans ce magasin, mis à part ce qu’ils vendent, c’est le mini jardin intérieur qu’il contient, avec une pièce entièrement recouverte de feuille d’or !

journee-kanazawa-boutique-or-hakuza-jardin-or

Wesh, t’as vu ma lanterne plaquée or ? 😮

Rapidement, l’heure du repas se fait sentir et c’est dans le restaurant Jugetsuya (十月亭),  spécialisé en cuisine traditionnelle de Kanazawa, situé dans Higashi, que nous allons déjeuner.

journee-kanazawa-restaurant-jugetsuya-cage-fruits-mer

Ouvrez, ouvrez, la cage aux… ♪

journee-kanazawa-restaurant-jugetsuya-panier-fruits-mer

On voit mieux comme ça 😉

Le ventre plein, nous sommes prêts à rejoindre notre rendez-vous de l’après-midi : Le temple Myoryu-ji (妙立寺), plus célèbre sous le nom de Ninja dera (忍者寺) !

L’intelligence « guerrière » des Maeda a encore une fois été mise en oeuvre dans ce temple, qui parait si simple et petit d’exterieur. Mais en réalité, lui qui ne semble posséder qu’un étage, en possède 3, grâce notamment à une répartition par demi-étages très astucieuse !

journee-kanazawa-temple-ninja-dera-ruelle-etroite-traditionnelle-vers-entree-derobe

Tels des Ninja …

journee-kanazawa-temple-ninja-dera-entree-derobe

… nous sommes arrivés par l’entrée de derrière 😮

Il contient également 23 pièces, dont certaines très étroites, ne pouvant contenir qu’un homme et 29 escaliers (dont certains empêchant un homme en armure de passer) !

Déplacé de sa position originale (avant plus près du Kenrokuen), le Ninja dera était en réalité un point de surveillance, permettant à plus de 40 soldats de s’y cacher et voir l’ennemi approcher.

Nous avions rendez-vous, car la visite de ce temple ne s’effectue que sur visite guidée (il faut réserver à l’avance), en japonais.

Les photos étaient interdites, je n’ai donc pu prendre que les extérieurs, mais la visite du Ninja-dera est sans aucun doute la visite de temple la plus intéressante et unique que j’ai pu faire au Japon !

On nous explique et indique tour à tour tous les secrets des lieux : divers pièces, caches et passages secrets, des escaliers « cachés » en jouant sur les hauteurs du sol et du plafond, des escaliers où l’on peut se cacher et tirer ou couper les jambes de ceux qui les montent, des système ingénieux de panneaux coulissants, qui à gauche ouvre un passage vers l’étage et à droite, vers le bas, des tunnels, …

La visite guidée est vraiment bien faite, très dynamique et même si pour en profiter à 100% il est toujours bon d’avoir un petit niveau de japonais, comme cela reste très imaginé et démonstratif, vous ne vous ennuierez pas du tout 🙂

Malgré le prix élevé (1000¥) de la visite, foncez, vous ne serez pas déçus !

journee-kanazawa-temple-ninja-dera-entree

Par contre, attention si vous avez un bébé, comme c’était notre cas, il faudra faire la visite en deux fois, car par mesure de sécurité, ils ne les acceptent pas.

 

En conclusion

Je vous ai détaillé nos deux journée à Kanazawa, mais tout ce que l’on a fait sur ces 2 jours, peut être condensé en une bonne journée sans problème.

Le seul point à bien surveiller, ou retirer de votre itinéraire, c’est le Ninja dera, qui, avec son horaire de visite guidée imposé, pourrait casser votre journée.

De plus, notre première journée a été effectuée majoritairement à pieds et surtout avec une poussette et un bébé : En utilisant la navette de la ville (qui possède un One Day Pass, à 500¥), vous accédez vraiment facilement à tous les « spots » de Kanazawa et beaucoup plus rapidement 😉

J’espère que cet article vous fera découvrir et surtout apprécier Kanazawa, afin de vous donner l’envie d’y faire un détour ! En plus, maintenant, avec la nouvelle ligne de Shinkansen Hokuriku, vous n’avez plus d’excuses pour ne pas y aller depuis Tokyo ! :p

(Toutes les adresses des lieux visités, boutiques et restaurants se trouvent dans les infos pratiques de cet article, ou dans l’article dédié.)

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N’hésitez pas à y faire un tour :)

4 Commentaires

N'hésitez pas à donner votre avis :-)