Hiraizumi Iwate Voyages

Hiraizumi – Le Temple Chuson-ji

Des chefs en Or

Suite du « trip 2015 » solo : on reste dans la petite ville de Hiraizumi (平泉町) pour enchaîner sur la visite du temple Chuson-ji (中尊寺), l’autre site qui, en 2015 à refait parlé de lui, alors que son inscription au patrimoine mondial de L’UNESCO date de 2011 (allez comprendre les média et les modes au Japon :p).

Après la légère déception de la visite précédente, le Motsu-ji, en sera-t-il de même pour celle-ci… ? 😉

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-pente-comtemplation-lune

Au vu de la montée pour accéder au site, Y’A INTÉRÊT A ENVOYER DU LOURD !!! 😮

 

Un peu d’histoire

Si vous souhaitez en apprendre un peu plus... Déroulez l'histoire du Temple Chuson-ji, sinon passez directement à la suite 🙂

Déjà ici, on commence avec le genre d’embrouille religion / scientifiques qui va bien : D’après la secte Tendai (天台宗 ), fondatrice des lieux, le Chuson-ji aurait été édifié en l’an 850 par Ennin (圓仁), l’un des disciple direct du fondateur de la secte, le plus connu . Mais, selon les scientifiques et après études historiques et archéologiques, il n’y aurait eu aucune activités bouddhistes dans cette région du Japon, avant les années 1100.

Pour le moment, la sciences aurait donc raison, mais rien ne nous dit qu’un jour, un parchemin caché ou un bout de pierre n’apparaîtra lors de travaux 🙂

Le Temple Chuson-ji est surtout connu pour l’un de ses bâtiment, un des rares qui a traversé les temps et qui est maintenant ultra protégé : Le Konjikido (金色堂), que l’on pourrait traduire par « La salle d’Or ».

C’est en réalité un mausolée, superbement décoré et recouvert de feuilles d’or, où reposent les Chefs du Clan Oshu Fujiware (奥州藤原氏), qui étaient à la tête du Nord du Japon durant le 12ème siècle.

Aujourd’hui, le Konjikido est protégé par un bâtiment en béton, construit autour de lui et en plus, il se trouve comme dans un gros aquarium, entouré de verres très épais.

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-vue-rizieres-region

Quand je vous disais que ça monte bien 😮

 

Le Temple Chuson-ji

Comme j’en parlais au début de l’article, le petit apriori de la visite est là, mais plus je monte cette pente, plus cette sensation s’estompe et je commence à découvrir un lieu qui me rappel un peu, à la fois une des entrées pour rejoindre le château de Kanazawa, mais également un peu le Natadera, tout deux situés à … Ishikawa bien sûr ! :p

Cette pente possède, en plus d’être bordé d’arbres de âgés de 300 à 400 ans,  un joli nom : Tsukimizaka (月見坂), ce qui signifie « pente de contemplation de la lune » ! C’est pas la classe, ça ? 😀

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-autel-statuettes-samurai

Bouh !

Arrivé en haut, je découvre petit à petit, un lieu très agréable : on est un peu comme sur une petite colline, en pleine forêt avec tout un tas de pavillons / bâtiments formant le Chuson-ji.

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-hall-yakushido

Quasi chaque bâtiment vend ses amulettes portes bonheurs (Omamori)

Tout s’imbrique bien dans cette végétation et tout le charme des constructions en bois japonaises, ainsi que de temps en temps, ces toits de chaume, ressortent vraiment bien et font ressentir un vrai sentiment de bien être.

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-jardin-tradition-modernite

Entre ardoises et paille-tradition 😮

J’arrive assez rapidement à la Porte du Hondo, le pavillon principale du Chuson-ji, lequel se dresse fièrement dans sa cour de graviers impeccables (elle sans doute ratissée tous les matins par les moines), mais on sent quand même qu’il commence à prendre de l’âge le pépère 🙂

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-entree-porte-hondo

Vous aussi, vous baissez la tête par réflexe en passant ? Ou c’est que moi ? 😀

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-hondo-cours

La force du moine : ne pas sauter sur le 1er visiteur qui nique ses graviers 😮

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-hondo-transverse

Pas ouf non plus, mais ça va pour un papy 😀

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-hondo-omikuji

la mauvaise fortune semble l’emporter ici

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-hondo-cloche

Pff même pas le droit de l’utiliser 🙁

Je reprends la route et continue la visite de tous ces petits pavillons/autels que l’on croise. Au détour de l’un d’entre eux, je croise un petit stand d’amulettes (Omamori) toutes mignonnes reprenant les animaux du « zodiaque » japonais… Le cadeau tout trouvé pour mon deuxième fils, née 3 mois plutôt, l’année du mouton 🙂

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-sanctuaire-grenouille

Et pourtant, tellement pas attirant avec son eau croupie tout autour 😮

Maintenant, on va bientôt passer aux choses sérieuses : je m’approche de plus en plus du trésor de ces lieux… Mais en attendant, flânons encore un peu en photos :

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-autel-grenouille-gros-plan

mhh l’or était à profusion ici avant ?

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-decoration-funeraire

Mais, qu’est-ce donc à votre avis ?

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-banshikicho-cloche-temple

Encore une qu’on pourra pas faire sonner 🙁

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-autel-omikuji-speciaux

Juste la calligraphie des banderoles ❤

Enfin, nous y voilà ! Je suis sûr que vous n’êtes pas prêt(e)s à voir ça… Un tel trésor, lui aussi tout doré, mais tellement supérieur à ce bastringue de Pavillon d’Or de Kyoto, qui disons nous le honnêtement, n’est plus qu’un repère à perches à selfie des pays asiatiques voisins… Bref, je vous présente, le seul, l’unique… Konjikido !

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-konjikido-hall-dore

Tadaaaaa !

Alors hein ? Il envoie du lourd non ? Je suis sûr que vous en voulez plus… Alors, il ne faut pas abuser des bonnes choses, mais soyons fou, allez cadeau :

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-konjikido-hall-dore-transverse

Perso, j’ai une préférence pour cet angle 🙂

Bon vous l’aurez compris hein… Photos interdites, blabla, faut acheter les cartes postales ou fascicules gnagnagna… Pff ils sont trop fort ces japonais 🙂

Si vous êtes vraiment curieux, il est en photo sur le site officiel (lien plus bas), sinon bah sortez la CB, prenez un billet d’avion, puis un deuxième (ou un shinkansen, ça marche aussi), puis go le voir  oh !! :p

Blagues à part, c’est vraiment très très beau, je pense que j’ai du bien rester 15 minutes à l’observer, en tout cas tellement longtemps, que le « jiji » qui vendait les livres de « pèlerins », vous savez les Shuincho (朱印帳) et qui calligraphie le cachet du lieu, le shuin (朱印), était tout content de voir quelqu’un et sans doute plus un étranger, autant s’y intéresser.

J’ai d’ailleurs hésité, car je n’avais pas de carnet sur moi et j’adore faire calligraphier les cachets des temples/sanctuaires… Mais quand j’ai vu le livre qu’il vendait, avec une belle couverture bleu et une gravure or du Konjikido, j’ai craqué !

On en a d’autres, déjà bien rempli, mais ce Shuincho m’accompagne maintenant à chaque voyage au Japon et reste d’ailleurs toute l’année, bien protégé, dans mon sac à dos photo, attendant le prochain voyage 🙂

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-depot-sutra

On continue, hein mamie ? 🙂

Bon, maintenant que vous en avez pris plein les yeux avec le trésor, reprenons la fin de notre visite, car même si l’on touche bientôt à la fin, il y a encore quelques belles découvertes à faire.

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-grand-batiment-bois

Belles écuries

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-porte-envers-decor

Derrière cette porte se cache…

Petit passage devant des sortes écuries qui seraient encore mieux avec quelques beaux chevaux bien blanc. Mais au prochain détour, on va surtout découvrir le jeu préféré dans les temples : le jeu des petits cailloux 😀

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-belle-porte-bois

Que les jeux… Commencent !

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-empilage-bouddiste-cailloux

Trop de level pour moi…

Beaucoup de cailloux juste à l’entrée, peut-être car…

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-allee-vers-autel

Ou alors,  ils font le voeux de réduire l’allée ? :/

… vu la longueur de l’allée, ils ont surement la flemme d’aller jusqu’au bout ? 😀

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-hakusan-jinja-torii-entree

Si ça c’est pas une entrée qui a la classe…

Dernier petit passage devant la « presqu’île templesque » et puis s’en va 🙂

hiraizumi-patrimoine-unesco-chuson-ji-lieu-priere-pont-arque

Avec de l’eau plus propre, j’en ferai bien ma maison de campagne :p

 

En conclusion

Très belle surprise ce temple Chuson-ji !

J’avais vraiment un apriori et j’y allais un peu a reculons après ma visite du temple Motsu-ji, mais non.

En réalité, c’était même me contraire : un grand domaine fermé et boisé, où l’on peut se promener tranquillement, rempli de bâtiments, c’est tout à fait le genre de « complexe » que j’aime au Japon et que je vous recommande 🙂

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.