Okayama Voyages

Okayama – Le jardin Koraku-en

Le Kenroku-en me manque T_T

Après notre visite du château d’Okayama, nous avons, en toute logique, pris le chemin du Koraku-en (後楽園), qui fait parti des trois plus beaux jardins du Japon, les Sanmeien (三名園).

Forcement, ce titre attire du monde, mais voyons ensemble s’il mérite vraiment sa place parmi l’élite 🙂

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-petits-moulins

Petit et moyen moulins, non loin de l’entrée

 

Un peu d’histoire

J’en parlais dans l’article sur le château d’Okayama : En 1687, le clan Ikeda décida de dédié un jardin au château. Il ordonna alors à Nagatada Tsuda la construction du Koraku-en, qui s’acheva en 1700.

Il est intéressant de savoir que le Korakuen est l’un des seuls jardins au Japon dont l’évolution est connue à travers l’histoire, grâce entre autres aux archives du clan Ikeda et de nombreuses peintures d’Edo le représentant.

Bien que le Koraku-en servait principalement de lieu de repos pour les Daimyo et de lieu de réception pour les visiteurs importants,  la population était tout de même autorisée à le visiter à certaines dates.

Ce n’est qu’en 1884, qu’il devint véritablement ouvert au public, après que la préfecture d’Okayama en fut propriétaire.

En 1934, des inondations le dévaste une première fois et les bombardements de 1945 une seconde fois.

Il sera restauré grâce aux documents conservés de l’époque Edo et classé « lieu remarquable pour la beauté de son paysage » en 1952.

Le Korakuen est aujourd’hui géré comme « bien culturel important » par le Japon, afin de le préserver pour les générations futures.

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-petit-plan-eau-maison-chaume

J’ai trouvé la cabane au fond du jardin !! 😮

 

La visite du Koraku-en

Le Korakuen est situé sur un banc de sable de la rivière Asahi (旭川) et vu la taille du jardin, c’est un sacré banc de sable ! 😮

Mais du coup, la rivière Asahi a pu être détournée, afin d’alimenter le Korakuen, formant de petites étendues d’eau, un lac et des ruisseaux.

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-centre-jardin-eau

Les différentes utilisations de l’eau de la rivière Asahi 🙂

Malgré le côté agréable et rafraîchissant d’être parcouru par différentes chemins d’eau, la taille imposante du Koraku-en le fait ressembler, peut-être encore plus en automne avec cette couleur « cramée » de l’herbe, à un vaste terrain un peu vide.

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-vaste-etendue

Les Momiji commençaient doucement à apparaître 🙂

Le point central du jardin est le Pavillon Enyo-Tei (延養亭), d’où on a la meilleure vue du Koraku-en et de ses environs (on peut apercevoir le Mont Misao) : ce n’est pas pour rien que le Daimyo séjournait ici.

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-pavillon-the-zen-lanterne-pierre

Toit de chaume et jardin dans le jardin

Mais j’ai une nette préférence pour le Pavillon Ryuten (流店), endroit de zenitude absolue, traversé par un ruisseau en son centre, où, si l’envie vous prends, vous pouvez faire une pause fraîcheur / trempette de pieds dans l’eau 😀

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-pavillon-repos-zen-bain-pieds

Le bonheur… en été, pas en novembre 😮

En plus, un beau pas japonais (chemin de pierre) vous permet aussi d’y accéder et un autre le traverse en son centre.

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-pas-japonais-sur-eau

L’endroit parfait pour retrouver ses enfants les fesses dans l’eau 😀

On a également une belle vue sur le château d’Okayama depuis presque la totalité du Koraku-en, ce qui embellit encore plus le paysage.

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-ciel-blanc

Il a quand même la classe ce château d’Okayama !

Ils ont pensé à tout ! Il y a un petit jeu pour les poussettes (les fauteuils roulant ne peuvent pas y participer, à moins d’être accompagnés de plusieurs porteurs très musclés :D) :

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-chemin-traverse-bois-eau

On peut bien sûr faire le tour, mais on a été joueurs 🙂

Plusieurs sanctuaires sont présents dans le parc, ainsi qu’une forêt de bambous, des plantations de thé, des grues japonaises (malheureusement en cage), une cascade et même des rizières !

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-grue-japonaise-tancho

Liibéérrééé, déélivréééé 😮

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-sanctuaire

Petit sanctuaire

Okayama-jardin-koraku-en-saison-momiji-riziere

Sachez que le deuxième dimanche de juin, il y a la fête du repiquage du riz 🙂

Tout ceci rends le Koraku-en très complet et on peut y passer pas mal de temps à flâner et en faire le tour, mais malgré cela…

 

En conclusion

Je ne vais pas nier que nous avons passé un très bon moment en famille à visiter le Koraku-en, néanmoins, je ne sais pas pourquoi, mais ce jardin ne possède pas une atmosphère qui ne me permet pas d’affirmer que je n’ai pas été déçu en le visitant.

Peut-être que la saison entre en compte aussi (en automne, les couleurs ne sont pas très belles je trouve, surtout cette herbe « cramée »), ou alors les trop vaste étendues de vide ?

Ou encore, j’ai tellement visité le Kenroku-en de Kanazawa, ce jardin qui malgré la saison, sait rester magnifique, que maintenant je trouve les autres jardins japonais, même les Sanmeien, pas à la hauteur ?

Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il ne faut pas y aller, mais il me reste tout de même un sentiment de déception après sa visite…

Peut-être devrais-je lui donner une seconde chance durant le printemps ou l’été ? 😮

Et vous, si vous l’avez visité, comment l’avez vous trouvé ?

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.