Kyoto Voyages

Kyoto – Le temple Kodai-ji

Une belle preuve d'amour

Après le Kiyomizudera et ses cerisiers, nous continuons notre « périple sakura », avec la visite d’un temple magnifique : le Kodai-ji (高台寺).

Nous voulions le visiter, en 2010, mais après avoir déjà fait de belles journées visites sur Kyoto, nous avions finalement renoncé, afin d’économiser un peu 😮

Mais la revanche a été prise et nous voilà à la découverte du Kodai-ji 🙂

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-entree

Avec un peu plus de fleurs de cerisiers, ça aurait été mieux, non ?

 

Un peu d’histoire

Officiellement nommé Jubuzan Kodai-ji (鷲峰山高台寺), le Kodai-ji fait parti de l’école du Bouddhisme Zen Rinzai et a été fondé en 1606, par Nene (ねね, joli prénom non ? ;)), la veuve de Toyotomi Hideyoshi (豊臣秀吉), qui était Damyo et un des trois unificateurs du Japon durant la période Sengoku.

À l’époque, il était courant de dédier un monument religieux à la personne aimée et vu la taille et la beauté du Kodai-ji et de ses jardins, sa femme devait beaucoup tenir à lui 😉

À l’origine, le Kodai-ji était couvert de feuilles d’or, mais un incendie l’a totalement détruit en 1912 et il n’a malheureusement pas été reconstruit recouvert d’or.

Aujourd’hui, ses jardins sont enregistrés au patrimoine culturel du Japon des « sites historiques » et des « lieux de beauté scénique » des monuments du Japon.

Mais il possède d’autres trésors, désignés comme importants biens culturels du Japon (textiles et cloches de bronze datant de 1606 et un célèbre portrait de portrait de Toyotomi Hideyoshi en estampe) et il est également connu pour sa salle de l’esprit, décorée avec une technique de laque japonais particulière (Makie, 蒔絵), lui valant parfois le surnom de temple Makie.

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-maisons-chaume

Vieilles battisses aux toits de chaume

 

Le Kodai-ji

Passons aux choses sérieuses et à la visite du temple : Il y avait pas mal de monde ce jour-là à l’entrée et donc un peu d’attente, mais si cela vous arrive, n’hésitez pas à patienter, car le Kodai-ji vaut vraiment le détour 🙂

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-toit-chaume

Une petite maison de thé au toit de chaume

Non loin de l’entrée, une charmante « tea house » au toit de chaume vous accueillera.

D’ailleurs, pour les amoureux du thé, il est possible d’assister à plusieurs « ateliers », dont bien sûr la cérémonie du thé, tout au long de l’année.

En continuant sur la route, vous tomberez sur l’un des deux coins du Kodai-ji qui m’a particulièrement ébloui !

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-tunnel

Un passage couvert magnifique (Le Kangetsu-dai, 観月台)

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-etang-tunnel

un bout d’étang, devant le Kaisan-do (開山堂) du Kodai-ji

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-hoden-etang-tunnel

Mon premier coup de coeur 🙂

Mon deuxième coup de coeur, c’est le jardin sec (Karesansui, 枯山水) zen de pierres et sable blanc du Kodai-ji !

Je pourrai y rester des heures sans problèmes et si je n’habitais pas loin du temple, je prendrai plaisir à y retourner, pour voir les différents motifs qui sont souvent changés par les moines 🙂

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-jardin-zen-pierre-ilot

Pour cette création, serait-ce le Japon, entouré de ses mers/océans ?

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-jardin-zen-pierre-ilot-entier

Belle superficie 🙂

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-cerisier-tombant

Un cerisier qui doit être magnifique fleuri

On a encore des visites à faire après, alors on ne rêvasse pas trop quand même ! 🙂

On continue en logeant les bâtiments entourant les jardins de pierre et en repassant par le 1er coup de coeur, sa verdure et son étang, pour s’orienter petit à petit à la fin de la visite.

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-vue-cote
temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-tunnel-etang-vue-cote

La visite se termine par un petit coucou à Toyotomi Hideyoshi et son épouse, Nene, au mausolée (Otamaya) qui leurs est dédié et la descente d’un chemin en pierre (Daidokoro-zaka), à travers les arbres et qui connecte le temple Kodai-ji au « Nene no michi », la rue en contrebas du temple, nommée en son honneur.

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-statue-kannon-voisine

Statue de Kannon visible dans la descente

 

En conclusion

Le Kodai-ji, en plus d’être situé dans un quartier très agréable, est pour moi, un des plus jolis temples de Kyoto !

En pleine saison, même s’il y a un peu de monde à l’entrée, on est très loin de la foule du Kiyomizudera. Finalement, on est très peu gêné à l’intérieur et on a pas du tout cette impression de monde.

En plus, entre son jardin sec et la verdure de ses jardins, on prend un véritable bien être, un bon coup de zénitude et c’est une très bonne idée d’y aller après une visite bien peuplée (qui a dit le Kiyomizu-dera, encore ? :D)

temple-kodai-ji-kyoto-saison-sakura-fleur-cerisier-gros-plan

On termine sur un gros plan de fleurs de Sakura, pour faire un peu cliché printemps ? 😀

 

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.