Ise Mie Voyages

Ise Jingu : Le Grand sanctuaire d’Ise

On est pas assez bien, nous, les petits gens :/

Suite du « Momiji road trip » de 2012, toujours dans la préfecture de Mie (三重県), avec un arrêt à Ise (伊勢市), pour se rendre au Ise Jingu (伊勢神宮), le sanctuaire le plus sacré et important du Japon.

Son autre surnom est Ise Daijingu (伊勢大神宮), le Grand Sanctuaire d’Ise et il est en réalité composé de plusieurs centaines de bâtiments, mais surtout deux grands sanctuaires :

  • Le sanctuaire intérieur (Naiku, 内宮) : Le Kotai Jingu (皇大神宮)
  • Le sanctuaire extérieur (Geku, 外宮)  : Le Toyoke Dai Jingu (豊受大神宮)

 

Un peu d’histoire (Ise Jingu)

Selon deux anciens et importants recueils de mythes japonais, le Kojiki (古事記) et le Nihon shoki (日本書紀), Ise Jingu et ses deux sanctuaires auraient été construits vers l’an -4. Mais selon les historiens, leurs constructions ne remonterait « que » vers 690.

Pour la religion Shintoïste, le Sanctuaire d’Ise est sans doute le plus sacré : les accès sont très réglementés. Le public ne peut parcourir la totalité des sites et même pas regarder le sanctuaire principal… Seul l’Empereur du Japon et sa famille pourront y pénétrer et le prêtre ou la prêtresse responsable du Sanctuaire doit obligatoirement faire parti de la famille impériale !

Le miroir sacré de l’Empereur du Japon, qui appartient aux Trois Trésors Sacrés du Japon (三種の神器), est gardé au Sanctuaire d’Ise.

Chose très importante pour ce lieu sacré et issu de la religion shintoïste, le Sanctuaire est reconstruit, à l’identique, tous les 20 vingts ans ! Le bois sacré d’Ise est utilisé, ainsi que des méthodes de constructions et des traditions toutes indiquées dans un texte du 10ème siècle. Le Sanctuaire ainsi reconstruit, sera déplacé, même de quelques mètres à chaque « renaissance ».

Le bois sacré, récupéré durant le « démontage » des anciens bâtiments, est envoyé dans tout le pays et utilisé par d’autres édifices religieux ou vendu aux pèlerins. Tout ceci a lieu durant la cérémonie Shikinen Sengu (式年遷宮).

 

Le Kotai Jingu (Sanctuaire Intérieur)

Ise-jingu-sanctuaire-interieur-naiku-pont-Uji-bashi-torii

Le pont Uji et son grand Torii en bois sacré

Situé dans le quartier Uji, le sanctuaire intérieur est dédié à Amaterasu (天照), la déesse du Soleil, qui serait l’ancêtre de tous les Empereurs japonais.

L’entrée du sanctuaire intérieur se fait par un grand pont, le pont Uji, paraîssant toujours neuf, car lui aussi, est rebâti tous les 20 vingts ans avec le bois sacré démantelé.

Pour ensuite débouler sur un grand espace de gravier, un peu vide, mais entouré de végétations (arbuste, arbre, mousse :D) toujours bien taillés et entretenu, comme d’hab.

Sous le pont Uji coule la rivière Isuzu, dont on rejoint les berges très rapidement. C’est un des plus beaux lieu du sanctuaire intérieur, surtout en cette saison des Momiji, où les rougeurs commencent à se faire belles 🙂

C’est d’ailleurs dans cette eau sacrée, que se tiennent des cérémonies rituelles de purification, que l’on pourrait comparer, un peu, à notre baptême.

Ise-jingu-sanctuaire-interieur-naiku-riviere-Isuzu

Vue depuis le pont Uji sur la rivière Isuzu

J’ai passé plus de temps sur les rives de la rivière Isuzu, que dans l’enceinte du Naiku, qui, il faut bien l’admettre, est quasi vide. C’est très spirituel ici apparemment, pas très au niveau d’un simple humain 😮

Ise-jingu-sanctuaire-interieur-naiku-riviere-isuzu-momiji

Je ferai bien une ptite partie pèche / barbecue ici 😀

Après m’avoir extirpé des rives, nous avons enfin rejoint les bâtiments du sanctuaire intérieur, dont quelques-uns profitaient des travaux pour se refaire une beauté.

Ise-jingu-sanctuaire-interieur-naiku-kaguraden-face

Est-ce des poussettes sacrées ? 🙂

En 2012, l’Ise Jingu était en plein dans sa phase de reconstruction (achevée en 2013), mais malgré cela, il y avait beaucoup de monde pour se rendre au bâtiment principal du Kotai jingu, toujours accessible avant son futur démantèlement.

Ise-jingu-sanctuaire-interieur-naiku-vous-ne-passerez-pas

Voilà pourquoi on se déplace : prier en haut d’un escalier, devant un grand noren blanc, qui cache la vue 😮

C’est par le Shoden, bâtiment principal qu’on termine la visite, avec la prière, après avoir joué des coudes attendu son tour sur ce grand escalier, menant à la demeure de la déesse du soleil, dont on ne verra rien.

Ise-jingu-sanctuaire-interieur-naiku-oharai-machi-rue-commercante-moine

Bâtiments à l’architecture Edo et quartier très agréable 🙂 En plus, il y a de quoi bien manger et d’acheter quelques souvenirs.

À la sortie du sanctuaire intérieur, n’hésitez pas à faire un tour dans les vieilles rues commerçantes de Oharai Machi, vous trouverez sans problème de quoi grignoter pour midi ou faire un bon goûter à quatre heures 😀

 

 

Le Toyoke Dai Jingu (Sanctuaire Extérieur)

Situé en plein Ise et proche de la gare JR, le sanctuaire extérieur est très facile d’accès, même à pieds.

Ise-jingu-sanctuaire-exterieur-geku-entree-petit-pont

Accès au Sanctuaire extérieur

Par contre, tout comme le sanctuaire intérieur, je ne dois être qu’un simple humain, manquant de spiritualité pour apprécier la grandeur du site : ce n’est qu’une vaste forêt, avec de superbes et immenses arbres, où on peut faire une belle balade, mais… c’est un peu tout.

ise jingu sanctuaire-exterieur-geku-cours-fleurs-sanctuaire

Ici c’est sympa 🙂

Il y a quand même quelques petits sanctuaires et un bel hall de prières, mais à part ça… c’est beaucoup de graviers et d’arbres. Il n’y a même pas un joli coin avec une belle rivière comme pour le Sanctuaire Intérieur 😮

ise jingu sanctuaire-exterieur-geku-estrade-spectacle

Paisible et beau 🙂

Ah si, l’endroit sympa du Sanctuaire extérieur, c’est proche du musée Sengukan, avec son joli coin arboré, son étang et sa jolie plateforme pour les cérémonies.

Ise-jingu-sanctuaire-exterieur-geku-circulez-rien-a-voir

Comme pour le Shoden du sanctuaire intérieur, vous ne verrez rien :/

Et on termine également la visite par le Shoden, bâtiment principal du Toyoke dai jingu, pour lequel vous n’êtes pas assez bien pour qu’il daigne se montrer 😀

 

 

En conclusion

L’Ise Jingu n’est pas le genre d’endroit où l’en en prends plein les yeux.

Les paysages et l’architecture sont très simple, l’accès pour le public est très limité et il faudra vraiment avoir l’esprit très spirituel pour apprécier l’endroit à son maximum.

Je ne suis pas certain, surtout pour un touriste étranger, que les sanctuaires extérieurs et intérieurs soient des lieux de visites très opportuns et intéressants. Mais si entre les deux, si je devais n’en conseiller qu’un, ce serait sans hésiter le Sanctuaire Intérieur 🙂

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.