Nara Voyages

Nara – Le Palais Heijo

Le grand vide

La ville de Nara (奈良市) est une ville au passé historique très riche : ancienne Capitale, elle est pour moi aujourd’hui un incontournable au Japon, lors d’un séjour.

De plus, en 2010, avec les festivités de son 1300ème anniversaire en tant qu’ex-capitale (平城遷都1300年祭), des événements ont été organisés un peu partout à travers les monuments de la ville et en particulier au Palais Heijo (平城宮).

Nara-palais-heijo-premier-daigokuden-vue-lointaine-porte-suzakumon

Oui, c’est un peu loin 🙂

 

Un peu d’histoire

Si on s’intéresse un peu à l’histoire du Japon, on sait que le pays a connu plusieurs capitales.

Nara, en a fait partie durant le 8ème siècle, sous le nom de Heijo-kyo (平城京), par la volonté de l’impératrice Genmei (元明天皇), qui a décidé d’y déplacer la capitale lors de son accès au pouvoir, en 710. Elle fut également la première capitale fixe du Japon, car avant, selon les croyances shintoïste, la mort étant impure, il fallait détruite tout ce qui était lié à l’empereur lors de sa mort…

Les palais devaient donc être détruits pour être reconstruits ailleurs lors de la prise de pouvoir du nouvel empereur.

L’époque Nara, sous influence de la Chine, fut l’une des plus faste du Japon. Mais un peu moins d’un siècle plus tard, la fin de l’époque Nara et l’établissement d’une nouvelle Capitale marqua l’abandon de Heijō-kyō, ce qui eut pour conséquence l’état de ruine de ses monuments.

Le Palais Heijo n’y survécu pas non plus : les étages, en états de ruines, ont été petit à petit remplacés par des champs et la nature y a repris sa place. Seul les sous-sols, encore étudiés de nos jours, ont gardé quelques traces de l’histoire.

Néanmoins, il a été décidé de faire resurgir la splendeur passée de Nara en reconstruisant le Palais Heijo : le chantier débuta en 1993, pour en premier lieu, 5 ans après, reconstruire la porte Suzakumon et enfin, en 2010, juste à temps pour les 1300 ans de Nara, le Palais Heijo, tel un phoenix, renaquit  sur ses terres ! (avec un peu moins d’un tiers de sa taille passée…)

Palais Heijo

La splendide et imposante porte Suzakumon

 

La porte Suzakumon

L’accès au Palais Heijo se fait en passant sous la porte Suzakumon (朱雀門), mais c’était également l’entrée principale de la ville, comme le voulait la tradition chinoise dont la ville et le Palais se sont inspirés.

Il n’existait pas de ruines ou traces de la porte, sa reconstruction s’est faite en se basant sur d’autres portes Suzakumon construites ailleurs.

Un immense mur d’enceinte faisait également le tour des lieux en partant de la porte et a été également reconstruit. Quand on arrive sur place, la hauteur est vraiment impressionnante… et pour être venu en bus, on la voit, vraiment de loin !

Une fois passé de l’autre côté, l’étendue est tout aussi incroyable et on aperçoit à peine le premier Daigoku-den…

Palais Heijo Nara

Une bonne marche en vue…. 🙂

 

Le Palais Heijo

Il faudra bien marcher pour atteindre le premier Daigokuden (第一次大極殿) qui est en réalité le principal bâtiment à voir ici…

Tout juste restauré en 2010 lors de mon passage (ça sentait limite la peinture :D), il faut dire qu’il est superbe mais ne fait vraiment pas « monument historique »… mais maintenant je commence à m’habituer à cette manie qu’on les japonais de toujours tout reconstruire à neuf.

Bon ici, ils n’avaient pas vraiment le choix… tout étant devenu ruine.

Cela à d’ailleurs dû bien changer le voisinage de voir (re)surgir du jour au lendemain un palais… ou du moins son emplacement et quelques bâtiments. Je pense que j’ai bien mis 10 minutes à atteindre le Daigokuden qui doit bien être à presque 1 km de l’entrée !

On aurait dit un pèlerinage, puisque tout le monde se suivait sur un même sentier 😀

Palais Heijo

Imposant et presque magique !

Ce bâtiment, en réalité le Hall Impérial du Palais Heijō, était le plus grand monument de la Capitale, mais il n’a été reconstitué qu’environ au tiers de sa taille originale, ce qui nous fait tout de même un beau bébé de ~30m de haut, pour 40m de largeur et 20m de profondeur.

Palais Heijo

Beau hall mais un peu vide…

Palais Heijo Nara

Plutôt petit pour recevoir

On ne peut faire que le tour du bâtiment, afin de rentrer dans le Hall par l’arrière… Celui-ci est plutôt vide, il ne contient que quelques objets de décoration (par exemple les « cornes » utilisées pour le toit) et une reproduction de la loge impériale où était surement reçu les visiteurs.

Nara Palais Heijo

Vue sur la porte Suzakumon, qui parait maintenant bien plus petite 😀

 

Un peu des festivités

Comme je l’ai expliqué au début, en 2010, c’était les 1300 ans de Nara comme ex-Capitale.

Palais Heijo

Début de la mise en scène

Au Palais, les événements qui ont eu lieu, du moins ceux que j’ai croisé, essayaient de retranscrire le fonctionnement de la garde de  l’époque : pour cela, des acteurs étaient habillés en lancier et archer, défilaient dans l’enceinte et reproduisaient des scène de l’époque.

Nara Palais Heijo

Salut !

Tout cela se passait à mi-chemin du Daigoku-den et tombait à pic pour faire une pause sous cette chaleur humide de l’été…

 

En conclusion

La reconstruction de la porte Suzakumon, du Daigokuden et de l’enceinte de l’ancienne capitale Heijo Kyo est réussie, il n’y a rien à y redire, bien que ce grand espace reste plutôt vide pour le moment…

Je ne sais pas si d’autres reconstructions sont à prévoir, mais cela ne ferait pas de mal au lieu.. car ce n’est pas un lieu que je conseillerais en priorité pour la visite de Nara : c’est excentré de la ville, plutôt assez long d’accès et il n’y a pas tant de choses à voir que ça.

Gardez simplement cette visite en réserve, si vous restez plusieurs jours dans la région et que vous avez épuisé toutes les autres lieux… 😉

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)