Osaka Voyages

Le château d’Osaka

Petit édifice perdu dans la jungle urbaine

Le château d’Osaka (大坂城) est LA visite que je ne voulais pas rater d’Osaka.

Avant celui-ci, le seul château que j’avais visité au Japon est celui de Kanazawa et j’avais été plutôt déçu de l’intérieur.

J’attendais donc de pied ferme le château d’Osaka mais avec tout de même un peu d’appréhension…

château d'Osaka

On approche du château 😉

 

Un peu d’histoire

La construction du château d’Osaka a débutée en 1583, sous les ordres du Daimyo Toyotomi Hideyoshi (豊臣秀吉), qui voulut en faire, déjà à l’époque, un des plus impressionnants du Japon.

Pour cela, le château reposera sur un énorme « socle » en pierre, cachant 3 étages, puis fera 5 étages de hauteur, soit 8 étages en tout.

Il fut achevé en 1598, soit près de 15 ans après le début des travaux.

Comme la plupart des édifices au Japon, il fut détruit à de nombreuses reprises, aussi bien par les guerres que les incendies.

Sa dernière reconstruction a été lancée et financée par la ville d’Osaka, en 1995 et s’acheva en 1997.

Aujourd’hui, il ne reste plus grand chose d’époque, à part les pierres des murs protecteurs et quelques pièces entreposées au musée du château, situé à l’intérieur du château.

 

Le château d’Osaka

On ne peut pas le rater : il trône fièrement au centre des buildings, qui sont certes plus haut que lui, mais beaucoup moins majestueux…

Dès qu’on s’en approche, on voit ses énormes murs de protection et ses douves, remplies d’eau. On a tout de suite une impression de grandeur et de domination… On sent qu’il devait être très difficile de s’en approcher à l’époque et surtout d’y pénétrer !

château d'Osaka

Longue allée menant à la première porte intérieure

En franchissant l’entrée, on remarque déjà qu’on… est pas à l’entrée 😀

Une longue allée, débouchant sur une première porte intérieure donne le ton. Très bien entretenue et boisée, cela rend tout de suite votre arrivée très agréable.

château Osaka

Première porte intérieure !

La première porte intérieure, plutôt étroite, devait remplir son rôle a merveille, en créant un goulot étroit afin de ralentir les assaillants… mais elle demeurent tout de même impressionnante par sa taille et surtout sa hauteur !

château Osaka

Deuxième porte intérieure !

On débouche de suite sur la deuxième porte intérieure, beaucoup plus large et massive ! Il ne devait pas être simple de la franchir ni bon d’assaillir ce château !

château d'Osaka

Troisième porte intérieure !

Puis, après une nouvelle allée, on découvre de nouveaux murs de protections très épais et on arrive enfin sur la troisième et dernière porte intérieure, qui nous montre un bout du château d’Osaka.

Enfin, on y arrive ! Le jardin du château, très arborisé s’ouvre à vous, ainsi qu’une immense cour sableuse, qui accueille tout au long de l’année des activités et spectacles.

château d'Osaka

Il s’est fait désirer le bougre !

Les lieux sont également très fréquentés au mois d’avril, pour faire Hanani (pic-nic sous les cerisiers) et également très appréciés des mariés, pour leurs albums photos 😉

 

L’intérieur du Château d’Osaka

Comme je le disais, le château ayant été totalement reconstruit (à l’identique de l’époque Edo), cela sent le moderne à plein nez, comme quasi tous les château du Japon.

Il y a un très bon côté à cela : les accès handicapés sont très complets et un ascenseur est placé au centre du château, donnant accès à 4 des 5 étages… et ça, comparé à nos châteaux en France, qui certes sont toujours anciens mais accès difficile d’accès, c’est un très gros plus, surtout pour les personnes âgées, très présentes au Japon et très friandes de ces visites.

Par contre, le mauvais côté de la reconstruction est cette sensation de neuf et de vide !

Bon, ce château n’est pas si vide, car l’intérieur a été aménagé sous forme de musée, retraçant, l’histoire du château d’Osaka, ses attaques, ses destructions / reconstructions, on peut ainsi avancer d’étage en étage à travers l’histoire.

château d'Osaka

Exposés à l’intérieur, les sculptures et dorures faisant la renommé du château d’Osaka

Mais encore une fois, je reste plutôt sur ma faim sur un intérieur de château…

Petit Bonus : le dernier étage, accessible uniquement par un escalier et qui vous donne accès à une splendide vue sur Osaka (et un petit coin Omiyage :D).

château Osaka

On se rend compte que le château d ‘Osaka est très bien placé et permettait de bien voir l’ennemi arriver !

C’est arrivé au dernier étage qu’on se rend compte de la place très stratégique du château, qui devait permettre à l’époque, grâce à une vue très dégagée, de bien voir arriver l’ennemi !

château d'Osaka

On a également une belle vue sur la toiture et les dorures 😉

 

Le Sanctuaire Hokoku

Hokoku-jinja (豊國神社) est un sanctuaire, situé dans le jardin du château d’Osaka, dédié à Toyotomi Hideyoshi et ses fils.

Sa construction a été ordonnée en 1879, par l’empereur Meiji.

château d'Osaka

Un petit plus à voir après le château 😉

Rien de spécial à noter, sa « visite » est bien évidement gratuite et vous fera gratter 5 minutes de plus dans l’enceinte du château 😀

 

En conclusion

Le château d’Osaka est sans nul doute un des plus beaux emblèmes de la ville d’Osaka !

Dressé fièrement au milieu de buildings et d’un quartier moderne, il est magnifique, prestigieux et reste pour moi, un des plus beaux du Japon.

L’extérieur vaut le déplacement, mais je reste toujours déçu sur l’intérieur… donc si vous êtes à quelques centaines de Yens près lors de votre voyage, contentez vous d’une ballade dans le jardin et de prenez uniquement des photos du château, sous tous ses angles, de l’extérieur.

Et pour les acheteurs fous, ne vous inquiétez pas, il y a aussi des boutiques dans la cours du château, pas besoins de monter au dernier étage 😀

château Osaka

On dit merci à Mister Toyotomi pour sa construction du château et à la ville d’Osaka pour sa reconstruction 😉

 

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N’hésitez pas à y faire un tour :)

5 Commentaires

  • J’ai eu la chance de visiter plus d’une dizaine de châteaux. En effet certains, à l’intérieur, sont bétonnés.
    Ci-dessous des châteaux encore boisés à l’intérieur :
    Fukashi-jô à Matsumoto
    Hikone-jô à Hikone
    Inuyama-jô à Inuyama
    Shirayama-jô à Matsue

  • J’ai eu la même sensation de vide en visitant le château d’Hiroshima (reconstruit après la guerre). Pour voir un château reconstruit à l’identique il y a celui de Matsumoto. Le jardin est petit mais sympa et l’eau qui entoure le château le rend super photogénique !

    • Même pas le château de Kanazawa ? :p
      C’est clair que le château de Matsumoto en impose d’extérieur, par contre il est bien vide à l’intérieur (comme la plupart).

      Bon courage pour la préparation du trip 2018 😉

      • Je n’ai pas encore visiter celui de Kanazawa, mais j’y remédie bientôt ;). Ce que j’ai aimé dans le château de Matsumoto c’est la reconstruction à l’original. Même si c’est en effet bien vide ça avait une atmosphère particulière et faisait travailler mon imagination. Celui d’Hiroshima fait bien aseptisé à côté.
        Merci ! Ma préparation avance bien et j’ai de plus en plus hâte d’y être 😄

N'hésitez pas à donner votre avis :-)