Nara Voyages

Nara – Le sanctuaire Kasuga-taisha

Le pays des lanternes

Le Kasuga-taisha (春日大社) est un sanctuaire shintoïste, situé dans le Parc de Nara.

Il est connu pour ses multiples lanternes : lanternes en pierre, situées tout au long des allées conduisant au sanctuaire et lanterne de bronze à l’intérieur du Kasuga Taisha.

kasuga-taisha Nara

On approche de l’entrée 😉

 

Un peu d’histoire

Le sanctuaire Kasuga a été construit en 768, en plein ère Nara et il n’échappera pas à la « règle » japonaise des multiples destructions / reconstructions.

Le mausolée du clan Fujiwara (藤原氏), une famille noble très influente sous l’époque Nara, y repose.

En 965, le Kasuga-taisha fut choisi, à travers tout le Japon, pour faire parti de 16 lieux Saint, où les messagers de l’Empereur étaient envoyés pour communiquer avec les Dieux protecteurs du pays.

À la fin du 19 ème siècle et jusqu’à la fin de la 2ème guerre mondiale, le Kasuga Taisha faisait parti des Kanpei-taisha (官幣大社), soit les lieux religieux les plus importants du Japon, soutenus par le gouvernement.

Aujourd’hui, ce sanctuaire est enregistré au patrimoine mondial de l’Unesco et subit une rénovation de font en comble tous les 20 ans.

kasuga-taisha sanctuaire

Vous aimez les lanternes j’espère ? 😉

 

La visite du sanctuaire Kasuga-taisha

L’accès au sanctuaire se fait via le Parc de Nara, vous rencontrerez donc surement quelques « bambi » avant d’enfin apercevoir la route des lanternes !

Bien qu’ayant visité pas mal de temple et sanctuaire au Japon, dont certains très bien garnis, je pense que le Kasuga-taisha est imbattable en la matière : il est dit que le Japon possède plus de 3000 sanctuaires « Kasuga » et que chaque lanterne est placée là pour les représenter.

kasuga-taisha Nara

Bientôt le bout du chemin et des lanternes… en pierre !

Le chemin est très agréable, surtout en été, car très ombragé.

En plus on se pose pas de questions : lanternes en pierre = bon chemin, plus de lanterne et du rouge = arrivée 😀

kasuga-taisha Ghibli

Vous iriez à gauche ou à droite ? 😮

J’aime beaucoup les sanctuaires japonais, plus que les temples, car en général, ils sont plus colorés. J’aime beaucoup également les petits ruisseaux qui courent le long des chemins ou qui passent entre des bâtiments.

kasuga-taisha

Une envie d’or ?

Et bien là, pas besoins de vous dire que j’étais servis et bien dans mon élément : placé en plein coeur de la forêt, le Kasuga-taisha et son bâtiment principal est un véritable havre de paix !

Une fois dans la cour, fini les lanternes en pierre, on passe au bronze, à la dorure pour des lanternes qui sont suspendues autour des bâtiments.

Toutes les lanternes du sanctuaire sont illuminée lors du Setsubun Mantoro (2 au 4 février)  et du Obon Mantoro (14 au 15 août).

Les lanternes en pierre sont allumées à la main, par les participants aux Matsuri : une bougie est placée dans un « abris » en papier, permettant de refléter la lumière.

Les lanternes en bronze, offertes, peuvent avoir des tailles et formes différentes.

À l’origine, c’était tous les soirs que les lanternes du sanctuaire Kasuga étaient allumées, mais pas toutes : le nombres de lanternes allumées dépendaient du nombres de voeux faits dans la journée !

 Plutôt poétique non ? 😉

 

Je n’ai visité que le sanctuaire, mais un « Treasure Hall » (musée) et un jardin botanique sont également ouverts aux visites, mais il faudra compter 400 Yens pour le musée et 500 Yens pour le jardin.

La visite du Kasuga-taisha seul coûtant 500 Yens, faire les trois devient vite assez cher 😉

 

En Conclusion

J’ai visité le sanctuaire Kasuga Taisha durant l’été et l’atmosphère des lieux, la configuration, la végétation et surtout les couleurs très vertes, m’ont beaucoup fait pensé à l’univers Ghibli…

J’ai également beaucoup apprécié le sentiment de zen et bien être qui se dégageait des lieux, notamment grâce à ce petit ruisseau qui nous accompagne tout au long de la visite et qui se faufile entre les bâtiments 😉

Je pense que les lanternes et leurs alignement parfait jouent aussi sur cette « zénitude » et le tout forme vraiment un lieu très reposant à visiter.

Bref, je vous recommande vivement la visite 😉

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

7 Commentaires

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.