Nara Voyages

Nara – Le Todai-ji

Ça... C'est pas du temple de **

Situé dans le Parc de Nara, le Todai-ji (東大寺) est un véritable chef-d’oeuvre que je ne voulais pas manquer : il en impose par sa hauteur, il est connu et reconnu pour son grand Bouddha mais surtout c’est un lieu historique et religieux fort du Japon.

temple_todaiji_derriere_arbre

Le majestueux Todai-Ji qui fait son apparition derrière les branches 🙂

 

Un peu d’histoire

Le Todai-ji est un temple bouddhique, situé à Nara et construit au VIIIème siècle.

Son nom complet est Kegon-shū Daihonzan Tōdai-ji (華厳宗大本山東大寺), mais il a été d’usage de l’appeler par son petit nom « Grand temple de l’est », soit Todaiji.

Centre des écoles Kegon (華厳) et Ritsu (律宗), il en est pas moins ouvert, car toutes les écoles bouddhiques y sont étudiés en son seing ou dans ses nombreux temples et sanctuaires annexes.

On prend très souvent le Grand Bouddha du Todai-ji pour le plus grand du monde, mais c’est faux : c’est sa Daibutsu-den (大仏殿) soit la  salle qui accueille Grand Bouddha et sa structure de bois qui est la plus grande du monde !

Et encore, le Todai-ji a été détruit au XIIème et xVIème siècle et a perdu un tiers de sa taille lors des reconstructions… imaginez un peu sa taille à l’époque !

Todai-ji Nara

Le cornu et son immense allée !

 

Le Todai-Ji

Comme je disais, il est situé dans le Parc de Nara, donc l’entrée du temple Todaiji est au bout de l’allée principale du Parc et de toute façon, même en étant très nul en orientation… on peut pas le rater 😀

Son enceinte est également énorme et magnifique, mais surtout, une fois l’entrée franchis, on empreinte un chemin, qui débouche sur une allée énorme et là on se rend compte que… la superficie des lieux et surtout la taille du Todai-ji est plus qu’impressionnante !

Todai-ji temple

Une telle surface si propre et nette… ça laisse rêveur !

Il faudra compter une bonne marche avant d’atteindre ses portes qui paraissaient pourtant si proche.

Todai-ji temple Nara

Accueil et prières parfumés

Tout comme au Senso-ji d’Asakusa et beaucoup de temples, une purification à l’encens vous accueillera non loin des portes et après… on entre et on lève les yeux 😀

Todai-ji hall

Une hauteur à se bloquer le cou 😮

En faisant ça, on s’aperçoit déjà de la hauteur incroyable pour une structure en bois et ensuite, de la taille du Grand Bouddha : il est là et il en impose : On sait qui est le patron ici !

Todai-ji grand bouddha

Heureusement qu’il est Zen sinon…

Comme tout grand homme, il possède sa garde personnelle avec qui il ne faut pas trop rire non plus.

Todai-ji

Tamonten (多聞天), le gardien du Nord

Nara Todai-ji

Koumokuten, gardien de l’Ouest

Ces deux gardiens sont en réalités deux des quatre gardes célestes, ceux qui protègent les points cardinaux et ils n’ont pas l’air très commodes.

Sinon, quelques reliques datant d’Edo sont présentées dans le Todai-ji, mais comme bien souvent, pas grand chose n’a traversé le temps et les guerres.

Mise à part ça, on fait tout de même rapidement le tour du Todai-ji… du moins du bâtiment principal : autour de lui, d’autres bâtiments et lieux très important lui sont rattachés.

Sur le flanc du Mont Wakakusa (若草山),  le Kaidan-in (戒壇院), le  Shōsō-in (正倉院) et le Hokke-dō (法華堂),  mais également le Nigatsu-dō (二月堂), qui est un lieu des plus emblématique du Todai-ji, de part la tenue, chaque année, du Shuni-e (修二会).

 

Le Mont Wakakusa

Le Mont Wakakusa, également appelé  Mont Mikasa (三笠山) est très célèbre à Nara pour le Yamayaki (山焼き, littéralement « la montagne grillée »).

C’est une tradition qui a lieu tout les ans, le deuxième dimanche de janvier et qui est souvent relayée, même à l’étranger : Les moines de Nara se réunissent au sanctuaire de Kasuga-taisha, allument une torche puis la porte jusqu’à un sanctuaire au bas du Mont et ensuite, c’est l’heure des grillades : tout le Mont Wakakusa est embrasé !

Tout un matsuri a lieu durant le week-end, avec un magnifique feu d’artifice précédant l’embrasement…

Sinon le Mont se visite également et permet d’avoir une très belle vue sur Nara… mais afin de préparer le terrain du Yamayaki, ses sentiers sont interdits du 22 juin au 11 septembre et du 24 novembre au 19 mars.


Vidéo d’illustration du Yamayaki (Crédits Asahi.com)

 

Le Nigatsu-do

Le Nigatsu-dō (二月堂, « le bâtiment du deuxième mois ») fait partie du Todai-ji et est l’un des plus importants bâtiments !

Situé à l’Est du grand hall, sur les pentes du mont Wakakusa et accessible depuis dans le parc de Nara, c’est le lieu d’une autre cérémonie importante et très ancienne : Shuni-e (修二会).

nigatsu-do Todai-ji

Un peu d’escaliers afin de parvenir aux balcons

Elle a lieu tous les ans, sans exceptions, depuis l’an 752 dans plusieurs temples dédiés à Kannon, mais la plus importante cérémonie à lieu au Todai-ji du 1er au 14 mars.

Plutôt complexe, le Shunie est préparé des mois à l’avance : des moines choisis au mois de décembre devront prier, préparer les objets pour les rites (principalement des torches) et nettoyer les lieux le 20 février.

À partir du 1er mars, toutes les nuits, des croyants sont choisis afin de porter des torches plus ou moins énormes (jusqu’à 8m et 80kg) et de courir avec, sur les « balcons » du Nigatsudo, juste au dessus de la foule.

Si durant leurs courses, des personnes sont touchées par les étincelles / braises des torches, alors elles seront protégées du mauvais sort.


Vidéo d’illustration du Shunie (Crédits Asahi.com)

Et après le feu, l’eau : un puits situé en contrebas du Nigatsu Do ne se remplirait d’eau uniquement début mars.

Cette eau sera puisée la dernière nuit de la cérémonie et utilisée afin de purifier la foule, mais également stockée dans deux jarres : l’une qui contient un peu d’eau de toutes les cérémonies ayant eu lieu depuis l’an 752 et l’autre contenant uniquement l’eau de la cérémonie de l’année.

Ce rituel est appelé Omizu-tori (お水取り).

Mise à part ça, rien que pour la vue, ça vaut vraiment le coups d’aller jusqu’au Nigatsu-dō !

Todai-ji nigatsu-do

Vue sur les cornes du Todai-ji et sur les alentours !

 

En conclusion

Le Todai-ji et ses alentours sont pour moi à ne pas rater à Nara : tout est situé dans et autour du Parc de Nara, il sera donc dommage de se priver d’une belle journée bien remplie en visite, surtout si le beau temps est de la partie.

Et puis, avec un passé si riche, une architecture et son grand Bouddha unique, ce serait tout de même bête de passer à côté non ? 🙂

Par contre, vous aurez bien compris, qu’à moins de rester 3 mois sur places ou de faire deux voyages, il est assez compliqué d’être présent et d’assister au Yamayaki et Shunie :/

 

Le Todai-Ji


Le Nigatsu-do


    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.