Akihabara Taitō Tokyo Voyages

Tokyo – Le quartier d’Akihabara

Y'a quelqu'un... ?

Sans doute LE quartier de Tokyo le plus connu en occident, Akihabara (秋葉原), ou Akiba pour les intimes a été notre première sortie au Japon.

Non pas à cause de l’aura otaku, électronique ou manga des lieux, mais plus pour sa proximité de la gare de Ueno : le lendemain d’un vol Japon, accompagné du décalage, autant rester raisonnable.

Je vais vous avouer que bien qu’aimant regarder des animes et lire (plus rarement) des mangas, je n’accroche pas vraiment à cette aspect du Japon, ce Japon « otaku ». Vous ne verrez donc pas dans cet article, moult objets loufoques / kawaii, ni manga ni même beaucoup de photos… mais pas à cause de mon manque d’intérêt de cet aspect du Japon, mais plutôt car …

 

L’évènement qui a « tué » Akihabara

Le 8 juin 2008, un événement tragique, qui a été appelé « le massacre d’Akihabara » (秋葉原通り魔事件) a eu lieu à Akihabara : Tomohiro Katō (加藤 智大), un jeune homme de 25 ans, à l’époque des fais, a écrasé 3 personnes avec un petit camion et en est ensuite sorti pour « finir » son travail au couteau.

Le bilan de cette tuerie a été de 7 morts et 10 blessés. Condamné à mort en mars 2011, Tomohiro Katō est toujours en attente de sa sanction, maintenue il y a quelques jours (octobre 2012) malgré une procédure d’appel et une demande d’un nouvel examen psychiatrique (rejeté).

Je vous parle de ce massacre, car avant, le quartier d’Akiba était ultra vivant le dimanche, fermé à la circulation et avec beaucoup d’événements (représentation, spectacle de rue, campagne marketing, …).

Depuis, tout ceci a été interdit pour éviter les trop grosse foules et le quartier est devenu bien mort…

Nous avons pu le voir de nos yeux, mise à part un monde fou à la gare, rien dans les rues, très peu de bruit (même devant les magasins), seul quelques rabatteurs électronique et quelques maids, bien discrètes.

 

Le maid café

Ou maid kissa (メイド喫茶), était aussi une des raisons de notre venue à Akiba. Nous voulions tester. Moi entant qu’étranger ayant lu pas mal à ce sujet et ma femme, en tant que « campagnarde » de Komatsu, qui n’a pas ça chez elle.

Je ne vais pas me répéter et refaire l’article en entier sur les maids café, mais vous envoyer le lire, je vous (re)dirais tout simplement que l’expérience du maid café n’a pas été vraiment bonne pour moi (ni pour beaucoup, vu le nombre de commentaire de l’article).

 

L’hôtel du baudet ?

ドンキホーテ est un bazar / discount à la japonaise. Celui d’Akiba est vraiment immense (plusieurs étages, plusieurs thèmes) et il contient même un Maid café sur deux étages.

quartier-akihabara-essai-maquillage

Des évènements y sont souvent présent (mini concert d’idol), mais là encore, j’y ai consacré un article précédemment, je vais encore vous inviter à le lire.

 

L’avenir du quatier

Il faut dire que nous n’avons pas eu de chance niveau planning, car depuis l’été 2010 (juillet), Akihabara, après la mise en place de caméras et de patrouilles de surveillance, a été à nouveau fermé aux voitures le dimanche et jours fériés.

quartier-akihabara-attente-pachinko

Le quartier a ainsi commencé à reprendre ses anciennes habitudes, petit à petit… bien que l’organisation d’événements demeure interdit…

Nous avons donc raté de peu « l’ambiance Akiba », mais ce n’est que partie remise, lors d’un prochain voyage à Tokyo (il se murmure qu’en avril 2013… ;))

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N’hésitez pas à y faire un tour :)

1 commentaire

N'hésitez pas à donner votre avis :-)