Chūō Tokyo Voyages

Tokyo – Ginza et la boulangerie Kimuraya

Le fric... c'est chic chic chic

Alors que ces « terres » n’étaient que marécages avant le 17 siècle et la décision d’Edo d’en faire une zone commerçante… qui aurait cru que Ginza (銀座), aujourd’hui LE quartier chic de Tokyo, avec ses marques de luxes, ses tours à n’en plus finir, ses lumières, ses encarts de pub géant… et sa place de troisième avenue la plus chère du monde, avec près de 8000€ du m², allait devenir ce qu’elle est aujourd’hui ?

Avec une introduction pareil, vous devez sans doute vous attendre à lire quelque chose autour des show-room de luxe, comme celui de Nissan, Sony, Jaguar voir l’Apple Store de Ginza ?

quartier Ginza Tokyo

Impressionnante concession Jaguar en plein coeur de Ginza !

Ou encore une visite des boutiques des boutiques de luxe comme Prada, Vuitton,  Abercrombie … ?

quartier Ginza Tokyo

Le Printemps, c’est pas qu’à Paris 😉

Et bien non ! Tout d’abord car tout ça ne fait pas parti de mon monde et qu’en plus,  le secteur du luxe ne me passionne pas plus que ça, du moins pas au point de me ruiner.

Pour tout vous dire, à Ginza nous somme restés très simple : Un tour à Uniqlo pour se fournir en gamme Dry (j’en parle dans l’article sur l’été au Japon ;)), une visite de l’Apple Store (l’Ipad était sorti depuis quelques mois et je ne l’avais jamais testé, une bonne occase donc :p), une ballade sur l’avenue, une bonne pause au Starbucks du coin et une petite découverte sur les toits.

Sur la route du quartier de Ginza, vous risquez de croiser (selon par où vous venez :o) le célèbre Kabuki-za (歌舞伎座), le théâtre Kabuki de Tokyo. Il est vraiment immense et magnifique mais… comme bien souvent lors de mes passages au Japon… Il était en pleine restauration !!

quartier Ginza Tokyo

Le théâtre Kabuki-za ( 歌舞伎座) de Tokyo et … ses bâches :/

Et puis, ne croyez pas que seul Akihabara est animé à Tokyo : Ginza est aussi un quartier qui bouge pas mal et qui compte même ses filles costumées dans la rue !

quartier Ginza Tokyo

Ça change un peu des soubrettes non ?

Après quelques courses, et surtout un bon moment à marcher, c’est l’heure de la pause au Starbucks et de nos péchés mignon du moment : le macha latte et le Frappuccino Matcha !

quartier Ginza Tokyo

Le Frappuccino matcha, le pied en été au Japon pour se rafraichir  ! 😉

Nous avons également eu la bonne surprise de trouver sur un toit, un petit sanctuaire placé entre la terrasse d’un café et… un practice de golf…

quartier Ginza Tokyo

Un petit sanctuaire caché sur les toits 😉

Mais à part ces quelques arrêts photos, je voulais surtout vous parler d’un lieu à ne pas rater à Ginza, surtout pour les gourmands et les gourmandes…

 

La boulangerie Kimuraya, à Ginza

Les gourmands passionnés du Japon ont forcément entendu parlés, un jour ou l’autre de l’Anpan (あんパン), ce petit pain, de type brioche, fourré avec de l’Anko (purée de haricot rouge sucrée).

La naissance de ce petit pain, devenu populaire à travers tout le Japon, est très intéressante et commence, pendant l’ère Meiji : Un samouraï du nom de Yasubei Kimura (木村安兵衛) a perdu son travail suite à une des réforme de l’empereur qui souhaitait construire une armée plus moderne.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce samouraï devenu boulanger par hasard, lorsque pendant une ballade, il croisa un homme entrain de faire du pain. Il décida rapidement d’ouvrir une boulangerie qu’il appellera Bun’eidō (文英堂).

En 1874, il déménagea à Ginza et profita de l’occasion pour changer de nom : Kimuraya (木村屋) était née !

Un an plus tard, en 1875,  il inventa ce petit pain, l’anpan, en voulant retrouver les goûts japonais et l’offrit à l’empereur. Depuis, la boulangerie Kimuraya est devenu fournisseur officiel de la famille royale et l’anpan devenu une des gourmandises les plus prisées du Japon !

De nos jours, la boulangerie Kimuraya, première boulangerie japonaise du Japon, garde son siège à Ginza et possède plusieurs boutiques à Tokyo et au Japon.

Vous y trouverez du pain, plusieurs type de petits pains japonais, dont évidement plusieurs variétés de l’Anpan et également une version propre à Kimuraya de non moins célèbre melonpan (メロンパン), qui en gardant sa taille, sa couleur et son biscuit croquant, se voit fourré avec une crème aux melons d’Hokkaido !

quartier Ginza Tokyo

Moi grand fan de メロンパン, j’ai trouvé mon fournisseur officiel ! 😉

Un vrai délice que je conseille à tout le monde afin de voir la différence entre le melon-pan du Konbini à 100 Yens et celui d’un très bon pâtissiers à plus de 300 Yens… 😉

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.