Minato Roppongi Tokyo Voyages

Tokyo – Le quartier de Roppongi

Des collines à Tokyo ?

Le quartier de Roppongi (六本木) est un quartier plutôt résidentiel de Tokyo, chic et tranquille la journée, mais également connu pour sa transformation nocturne avec ses fiesta de « Gaijin ».

Le quartier est très souvent le pied-à-terre des expatriés : beaucoup d’ambassades sont dans le coin.

 

Un peu d’histoire

Roppongi a été en grande partie détruit par le grand séisme du Kanto (1923).

Lors de la seconde guerre mondiale, le quartier, lieu de résidence d’une partie de l’armée impériale japonaise, a été intensément bombardé et donc une nouvelle fois annihilé.

À la fin de la guerre, Roppongi a été choisi, par l’armée Américaine et ses alliés, comme lieu pour installer des complexes militaires et leurs soldats.

Petit à petit, le quartier s’est occidentalisé et a gagné sa réputation de quartier d’étrangers : des commerces, bars ont ouvert, les clubs ont rapidement suivi et la vie nocturne s’est installée et ne quitte plus Roppongi, même de nos jours.

Qui dit étrangers et surtout armée, dit souvent prostitution…

Les bars à hôtesses ont poussé comme des champignons, rapidement suivis par tout le savoir faire japonais en la matière (massage, soapland, etc…), ce qui a rendu le quartier de nuit, peut recommandable et très proche de Kabukicho à Shinjuku.

Roppongi

Vue sur la Tour de Tokyo… Combien du m²… ? 😮

 

Roppongi Hills

La ville dans la ville !

Roppongi Hills est ce que l’on pourrait définir comme un centre urbain : c’est un grand complexe, achevé en 2003, qui a pris place dans le quartier de Roppongi.

Constitué de plusieurs tours, hôtels, musées, centre commerciaux, bureaux et résidences, on pourrait facilement y vivre en autarcie complète sans même se rendre compte que la vie existe aux alentours 😀

De grands groupes internationaux y ont installé leurs sièges, des ambassades, mais également TV ASAHI.

quartier Roppongi

Pour vous donner une idée de la zone… (Plan emprunté au site officiel de Roppongi Hills : http://www.roppongihills.com/)

Ils ont pensé à la verdure, avec la présence d’un (petit) parc, le Parc Mori, dont vous aurez vite fait le tour, mais qui reste rafraîchissant en été, avec ses zones d’ombres et ses cours d’eau.

On sent tout de même que les lieux sont réservés a des gens fortunés : les commerces regorgent de produits étrangers ou orientés « luxes ».

L’alimentation n’est pas épargnées non plus, avec des magasins plutôt orientés épiceries fines, où l’ont trouvera par exemple des pastèques cubiques…

Roppongi

Indispensable pour le transport : la pastèque cubique ! 😮

… mais aussi une sélection des plus beaux fruits (hors de prix), de thés, d’alcools, etc…

Le B1 (étage -1), réservé comme d’habitude aux boutiques bento / traiteurs, pour s’acheter à manger, n’est pas en reste non plus et doit surement être l’un des plus complets et cher de Tokyo.

Le jour où j’ai visité Roppongi Hills, il y avait un événement pour les enfants chez TV ASAHI, une sorte de grande kermesse, avec pas mal de jeux, d’activités et des animateurs de la chaîne.

quartier Roppongi Tokyo

Plutôt sympa qu’une chaîne de TV organise de tels événements pour les enfants, non ? 😉

Le périmètre était du coups plutôt sécurisé et restreint, rendant Roppongi Hills moins accessible ce jour là :/

C’est également ici que j’ai croisé mon premier Kebab au Japon ! En plus, il avait l’air vraiment propre 😮

Roppongi Tokyo

Ça y est… ils ont gagné le Japon 😮

Un petit choc culturel, mais finalement, pas si étonnant et  devenu si commun maintenant… même au Japon.

 

En conclusion

Le quartier de Roppongi est agréable à voir la journée et pourrait être envisagé comme une demi-journée de break entre la visite de 2 quartiers agités de Tokyo.

Néanmoins, il n’y a pas grand chose non plus à voir, sauf un ou deux panoramas de plus sur la ville et la Tour de Tokyo, en se rendant dans les tours.

Les commerces et repas sont plutôt chers, je ne conseillerais donc de ne pas trop s’attarder dans la zone, même pour un bento, ou alors… un pti kebab ? 😉

Je ne suis pas fan des clubs et de la vie nocturne en général, je ne vous serai donc pas d’une grande aide pour ce côté là du quartier, par contre, les conseils donnés précédemment pour le quartier de Shinjuku, restent valables pour celui de Roppongi : attention aux clubs, bars à hôtesses et leurs « scouts » qui feront tout pour vous faire entrer et surtout sortir avec une belle addition…

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.