Shibuya Tokyo Voyages

Tokyo – Le Meiji Jingu et son parc

On est toujours à Shibuya là... ?

Comme je le disais dans l’article précèdent sur Shibuya, je préfère la verdure calme à la foule bruyante… et par chance, non loin de Shibuya, le sanctuaire Meiji (ou Meiji Jingu, 明治神宮) et son immense parc m’a permis de finir la journée l’esprit plus léger.

 

Un peu d’histoire

Le Meiji Jingu est un sanctuaire Shintoïste, dédié à l’Empereur Meiji (明治天皇, Meiji Tenno), décédé en 1912 et sa femme Ichijo Masako (一条勝子), devenue l’impératrice Shoken  (昭憲皇后), décédée à son tour en 1914.

Il a été construit dans un immense parc, dessiné par l’Empereur et dont les arbres, plus de 170.000, arrivèrent de tout le Japon.

La construction dura huit ans et s’acheva en 1920.

Il est intéressant de noter que seules les âmes de l’empereur et de l’impératrice demeurent au sanctuaire Meiji, leurs corps sont eux enterrés à Kyoto, au Mont Fushimi Momoyama Ryo (伏見桃山陵).

Meiji Jingu

Une entrée à la fois discrète et impressionnante 😮

 

Le parc du Meiji Jingu

Avant d’atteindre le Meiji Jingu, il vous faudra traverser son immense parc, du moins jusqu’à son centre !

Mais pas de panique, impossible de se perdre, il suffit de suivre la route unique qui traverse ce « bois perdu » en plein Tokyo.

Je m’y suis rendu en fin d’après-midi, donc comme dans tout lieu boisé, il commençait à faire plutôt sombre… mais il faut avouer qu’en plein été à Tokyo, ce parc est une vraie source de fraîcheur !

Meiji Jingu

C’est la route des caves ici en fait ! 😀

On est dans un lieu sacré et en direction du sanctuaire Meiji, donc bien entendu, des offrandes de saké bordent la route. Certains sake sont dans des tonneaux en bois, comme le vin, ce qui est plutôt rare pour des offrandes à un sanctuaire.

Le Meiji Jingu est très apprécié pour les mariages, vous croiserez donc au milieu du bois, collé à petit coin de « repos » avec boutique et café, un bâtiment assez sobre qui est en réalité un lieu de réception pour les mariages.

Meiji Jingu Tokyo

En mode paparazzi 😀

Attendez-vous donc à croiser des cortèges de mariés, surtout durant les beaux jours et vers la fin de matinée.

Mise à part ces quelques « distractions », le Parc du sanctuaire Meiji reste très sobre : un chemin et des arbres, rien de bien folichon… sauf si comme moi, vous croisez des Gaijins un peu Otaku sur les bords…

Meiji Jingu Tokyo

Finalement, les étrangers sont plus bizarres que les japonais de Shibuya…

Je vous avoue que je n’ai pas parcouru les 700.000 m² du Parc : je me suis contenté de suivre la route menant au sanctuaire.

 

Le Meiji Jingu

Ce n’est qu’après avoir rejoint le centre du parc Meiji Jingu que vous arrivez enfin au but : le sanctuaire Meiji !

Et ça commence plutôt bien avec une belle entrée, qui vous permettra de découvrir la cour extérieure.

Meiji Jingu

On savait recevoir à l’époque 😉

Cette même cour vous permettra enfin d’accéder à la cour intérieure contenant le bâtiment principal et ses « pavillons ».

Malheureusement, comme (trop) souvent au Japon, il est strictement interdit de prendre des photos de l’intérieur…

Il n’y a pas non plus quelque chose de vraiment extraordinaire à y voir, mais ça vaut quand même le détour pour l’architecture, les dorures, les sculptures, tout ce travail du bois… et puis il faut bien rendre visite à l’empereur Meiji de temps en temps ! 😀

Meiji Jingu

Imaginez l’intérieur en fermant les yeux très fort !

Le sanctuaire étant vraiment imposant, il est plutôt compliqué de le prendre en photo dans son intégralité et surtout avec la totalité des murs d’enceintes en faisant le tour.

Et comme toujours au Japon, la propreté des lieux est impressionnante, surtout au vu de la surface…

Meiji Jingu Tokyo

Bon terrain pour jouer à chat ici…

Comme dans tout sanctuaire, vous pouvez écrire sur une Ema (絵馬, vous savez ces plaquettes décorées, en bois) votre voeu / prière, afin de le voir se réaliser.

Je vous en parle, car je suis tombé, par hasard (car elle était sur le haut de la pile), sur une Ema rédigée en français… et le moins que l’on puisse dire, c’est que parmi les touristes français au Japon, certain ont un sens des priorités assez… spécial 😉

Meiji Jingu Tokyo

L’OM au cœur du Meiji Jingu… pas commun

 

En conclusion

Le Meiji Jingu est un des immanquables de Tokyo, à mon sens et le sera encore plus en été pour vous rafraîchir le temps d’un après-midi.

Et puis comme je le disais au début, quoi de mieux que de finir une journée au calme après avoir traversé un quartier aussi animé et bruyant que celui de Shibuya… ? 😉

 

 
    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N'hésitez pas à y faire un tour :)

5 Commentaires

N'hésitez pas à donner votre avis :-)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.