Asakusa Matsuri Voyages

Tokyo – Sanja Matsuri, Partie 2 : Errance dans les rues d’Asakusa

Un dimanche bien entourré

Suite du Sanja Matsuri et du « trip 2015 » avec ma deuxième journée à Tokyo, le dimanche, marquant la fin du matsuri (Si vous voulez lire la première partie, vous la retrouverez par-ici).

Le dimanche, tout se passe dans les rues d’Asakusa et principalement Kaminarimon, une immense avenue du quartier d’Asakusa.

Et ce dimanche, le quartier était encore plus rempli que la veille.

Ça bougeait dans tous les sens : les Trois principaux Mikoshi en balade, ceux des quartiers, des chevaux, des stands de musique ambulants, des musiciens, danseurs, des artistes de rues et la foule habituelle d’un gros matsuri au Japon 😀

Bref, de quoi bien s’amuser à faire de la photo tout en restant en mouvement.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-foule-skytree

Une jeune demoiselle qui nous accompagnera tout le long : la Tokyo Sky Tree

 

Balade en photos, dans les rues d’Asakusa

Ce dimanche, la météo était avec moi : un bon début de chaleur pour un mois de mai, un ciel bien dégagé permettant de quasiment toujours avoir la Sky Tree en fond et comme la veille, une ambiance de folie dans les « convois » de Mikoshi 😀

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-taiko-lanternes-mobile

Musiciens à roulettes

J’ai très vite été surpris, car le samedi je n’ai croisé aucun, voir très peu, sur la fin de soirée, de stands ambulants de musique ou de personnes costumés à l’ancienne et encore moins de cavaliers.

Mais ce dimanche, semblait plus enclin au mix Mikoshi/défilé.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-cavalier

Ça m’a tout de suite fait pensé au Matsuri Aoi, de Kyoto

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-cavalier-ombrelle

Un pti coup de la soupe…

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-foule-skytree-ciel-degage

… entre traditions et modernité ? 😀

La musique était vraiment à l’honneur et ça renforçait encore plus l’ambiance, dans les rues.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-char-taiko

Mieux que l’électrique, l’humain 😀

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-gros-taiko-mobile-enfants

Les enfants étaient encore de la partie ! 😉

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-mikoshi-foule-gros-plan

Toujours en forme, malgré la veille !

J’ai commencé à suivre un Mikoshi qui s’engouffrait dans les petites rues d’Asakusa, avec un beau passage sous lanternes, puis direction dans le Shotengai (商店街, passage couvert) du coin.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-mikoshi-passage-lanterne-skytree

Trop facile ce passage

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-mikoshi-skytree-fond

Presque bien aligné !

rues d'Asakusa tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-shotengai-passage-couvert-foule

Pour une fois, y’a pas toute la « merde » qui traîne dans le passage !

Retour vers le Senso-ji et devant la porte Kaminarimon (雷門), pour ensuite …

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-mikoshi-gros-plan-2

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-obachan-eventail

Z’avez pas vu un joueur de flûte ?!

rues d'Asakusa tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-joueur-flute-japonaise

Je comprends pas… D’habitude, c’est les rats qui me suivent !?

… croiser quelques personnages atypiques puis …

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-porteur-shintoiste

P’tin les cons, ça fait 3H que je cherche ma Pinata !!!!

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-passage-senso-ji-porte-kuminarimon-lanterne-gros-plan

Tu chauffes… Un peu plus à droite…

… faire un petit tour dans le « Tourism Center » d’Asakusa, bâtiment à l’architecture particulière, mais qui possède, au dernier étage, un accès libre permettant d’avoir une belle vue sur Asakusa.

rues d'Asakusa tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-observatoire-office-tourisme-senso-ji-nakamise-dori

On a un peu l’impression miniatures

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-observatoire-office-tourisme-senso-ji-nakamise-dori-pagode

La rue commerçante (Nakamise-dori) du Senso-ji et son fourmillement

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-observatoire-office-tourisme-skytree-building-asahi-plan-serre

Et à l’opposé, sur les rives de la Sumida, la « Golden crotte » d’Asahi et la Sky Tree

Aller au tourism center d’Asakusa, c’est s’assurer une belle vue, encore plus quand le temps est bien dégagé et même si l’accès à la terrasse est un peu long, surtout à cause de l’ascenseur demandé à tout bout de champ (il y a un escalier), cela permet une bonne pause fraîcheur dans un lieu climatisé :p

Il y a également un café tout en haut, d’où l’on peut déguster une bonne boisson avec une vue pas dégueulasse (mais les places sont peu nombreuses et vite occupées).

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-mikoshi-porteuses-femme-girls-power

Un peu de douceur et beauté dans ce monde de sauvages

Après cette bonne pause, retour dans les rues, avec une team de porteuses de Mikoshi, qui se donnaient à fond, mais beaucoup moins en démonstration que les hommes.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-mikoshi-jeunes-filles-pause-glace-moment-eroi

Oui, on fait comme ça pour les glaces… 😀

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-mikoshi-pause-reparation

Pause au stand

Les festivaliers aussi on droit à une pause et bien méritée ! D’ailleurs, pour moi aussi, ça sera l’heure de manger et après quasi toute la journée sans manger, c’est le Burger King qui m’avait fait de l’oeil :p

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-enfants-baba-eventail"

Fini le goûter, au boulot !

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-taiko-gros-plan

Les gamecenter, c’est pour s’entrainer au vrai Taiko !

Au détour d’une rue, je croise des enfants, qui prennent toujours autant plaisir à participer et sont toujours aussi bien entourés.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-senso-ji-honsho-lanterne-japonaise

Un dernier tour au Senso-ji

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-groupe-yankee

Groupe de Yankee ou futurs Yakuza ?

Puis, après un dernier retour au Senso-ji, direction la grande avenue, qui commence petit à petit à se déserter, mais c’était sans compter sur ce papa et sa petite fille, qui mettent le feu en plein milieu !

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-papa-petite-fille-dos-danse-kimoni-kanji

Fin de matsuri en famille …

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-papa-petite-fille-dos-danse-deux-eventails

… et dans la bonne humeur

Toute bonne chose ayant une fin et après deux jours à crapahuter dans Asakusa, ça sent la fin du Sanja Matsuri.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-mikoshi-pleine-foule-gros-plan

Derniers efforts et encouragement

Et en rentrant vers mon hôtel, il y avait une sorte de cérémonie de fin de matsuri, pour le quartier, avec la présence de Geisha.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-geisha-proche-hotel

Homme ou femme ? J’ai toujours un doute 😮

Le Mikoshi est protégé, il faut juste résister encore un peu, derniers efforts avant de le ranger pour qu’il soit prêt pour l’année prochaine !

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-proche-hotel-retour-mikoshi

Retour au garage

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-proche-hotel-fraternite

Deux jours d’efforts, ça commence à peser

La patronne (Okasan) de la maison de Geisha du quartier a aussi fait le déplacement, pour accompagner ses protégées et c’est avec tous les participants du quartier, qu’une mini réunion de fin de matsuri, sans doute terminée bien arrosée plus tard dans la soirée, a marqué la fin du Matsuri pour ce quartier d’Asakusa.

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-proche-hotel-geisha-patronne-okasan

Maman chef

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-proche-hotel-papy-mougeot

Coucou

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-proche-hotel-remerciements-geisha

Remerciements bien mérités

tokyo-sanja-matsuri-quartier-rues-asakusa-proche-hotel-geisha-gros-plan

Une belle Geisha pour finir 🙂

En conclusion

J’ai vraiment adoré le Sanja matsuri !
Je n’ai fais « que » deux des trois jours et je n’ai pas pu assister à tous les spectacles ou activités, ni sans doute voir tous les Mikoshi et participants, mais est-ce vraiment faisable ?

L’ambiance était dingue, ultra conviviale, on découvre une toute autre facette de Tokyo, cette ville d’habitude assez froide.

Si vous pouvez y assister, foncez, même un jour, ou quelques heures, vous en prendrez plein les yeux (plein les épaules aussi :D) et si en plus vous pouvez finir la soirée dans un Izakaya d’Asakusa, vous ne le regretterez pas 🙂

    Si vous aimez, partagez :-)

À propos de l'auteur

m0shi

Développeur en informatique dans la vie, marié à une japonaise, papa de deux petits garçon adorables, vous retrouverez sur ce blog mes récits et photos de nos voyages au Japon, des articles sur le Japon, des tests et des recettes de cuisine japonaise (par ma femme).

Ce blog est la partie expression du site de recherche de correspondant(e)s et ami(e) japonais(e)s : http://www.m0shi-m0shi.com
N’hésitez pas à y faire un tour :)

N'hésitez pas à donner votre avis :-)